Rechercher
Rechercher

Sport - Mondial / Groupe G

Miracle à la camerounaise

Miracle à la camerounaise

Vincent Aboubakar marquant son but lors du match nul entre le Cameroun et la Pologne (3-3). Andrej Isakovic/AFP

Réveillés par l’entrée de Vincent Aboubakar, les Lions indomptables ont arraché le nul contre la Serbie (3-3) au terme du match le plus renversant depuis le début du tournoi.À 3-1, la Serbie pensait tenir la victoire, mais l’équipe de Dragan Stojkovic a été rattrapée par ses démons. Ça sentait le retour prématuré au pays, l’élimination après deux matchs comme en 2010, puis le « capi », relégué sur le banc, est entré et le match a changé.Parti par deux fois à la limite du hors-jeu, couvert par l’infortuné Milos Vejlkovic, Aboubakar a d’abord réduit le score d’un lob astucieux (63e) avant d’offrir sur un plateau la balle de 3-3 à Éric-Maxim Choupo Moting (66e). Les « Camers » sont revenus à l’orgueil après les deux buts encaissés coup sur coup dans le temps additionnel de la 1re période, par Strahinja Pavlovic (45e+1) et Sergej Milinkovic-Savic (45e+3), bien aidés par les deux bévues de Zambo Anguissa.Si ce nul ne fait pas forcément leur affaire, les Lions iIndomptables ont au moins stoppé leur infamante série de 8 défaites de rang en Coupe du monde.Ils défieront la Seleção vendredi avec un petit espoir mais un gros cœur regonflé. « On a retrouvé l’état d’esprit des Lions », égaré lors de la défaite initiale contre la Suisse (1-0), savourait le milieu Samuel Oum Gouet.

Source : AFP


Réveillés par l’entrée de Vincent Aboubakar, les Lions indomptables ont arraché le nul contre la Serbie (3-3) au terme du match le plus renversant depuis le début du tournoi.À 3-1, la Serbie pensait tenir la victoire, mais l’équipe de Dragan Stojkovic a été rattrapée par ses démons. Ça sentait le retour prématuré au pays, l’élimination après deux matchs comme en 2010, puis...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut