Rechercher
Rechercher

Politique - Elections législatives

Le CC accepte deux recours en invalidation, dont celui de Fayçal Karamé contre Rami Fanj


Le CC accepte deux recours en invalidation, dont celui de Fayçal Karamé contre Rami Fanj

Le siège du Conseil constitutionnel. Photo ANI

Le Conseil constitutionnel (CC) a accepté jeudi deux recours en invalidation, à savoir celui du leader de Tripoli Fayçal Karamé contre Rami Fanj, député de la contestation, pour un siège sunnite de Tripoli, et celui présenté par Haïdar Nasser contre Firas Salloum (indépendant) pour un siège alaouite de la même circonscription. 

A la suite de l'approbation de ces recours, M. Karamé siègera donc au Parlement à la place de M. Fanj, et M. Nasser prendra le strapontin de Firas Salloum.

"Sûrs de gagner"

"Le Conseil constitutionnel nous a rendu justice", a lancé Fayçal Karamé devant des visiteurs venus le féliciter jeudi, selon des propos rapportés par notre correspondant Michel Hallak. Interrogé sur la présidentielle, le député de Tripoli a assuré qu’il commencera ses contacts "dès lundi prochain". "Nous allons travailler dans l’intérêt de Tripoli et du Nord, qui méritent que nous nous coordonnions avec tout le monde, à l’exception des Forces libanaises", a encore dit M. Karamé. Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, avait été condamné pour l'assassinat en 1987 de l'ex-Premier ministre Rachid Karamé, oncle du député Fayçal Karamé.

"Nous étions sûrs de gagner" ce recours, affirme, lui, Wadih Akl, l'avocat de Fayçal Karamé, à L'OLJ. L'avocat souligne que la décision s'est basée sur des questions "purement techniques". Selon lui, des voix n'avaient pas été correctement additionnées, bien qu'elles avaient été enregistrées lors du dépouillement des votes. D'autres votes avaient, eux, été annulés à tort, notamment en raison de croix mal tracées sur les bulletins. Le CC a donc fini par comptabiliser ces bulletins annulés. "Ils ont décompté les voix et nous avons gagné", lance-t-il.

Décision "politique"
Contacté par L'OLJ, Rami Fanj a qualifié la décision du CC de "politique", tout en laissant aux juristes le soin "d'interpréter" le jugement rendu. "L'invalidation de ma députation ne fait qu'accroître ma volonté de poursuivre mon action dans la contestation", a-t-il ajouté, affirmant avoir "fait son devoir jusqu'à la dernière minute" en se rendant à la séance parlementaire électorale de ce matin.

M. Salloum, indépendant mais proche des Marada, a de son côté affirmé qu'il respecte la décision du Conseil constitutionnel et a souhaité beaucoup de succès à son remplaçant Haïdar Nasser. 

Sur les treize dossiers examinés à ce jour par le CC, les deux clôturés aujourd'hui sont les seuls à avoir été acceptés par l'instance. Deux doivent encore être tranchés : le premier est celui du recours de Jad Ghosn (contestation, liste Charbel Nahas) contre Razi el-Hage (Forces libanaises) et Hagop Pakradounian (Tachnag), au Metn (Mont-Liban II). M. Ghosn avait obtenu plus de voix préférentielles que Razi el-Hage, mais sa liste n’avait pas atteint le coefficient électoral.

Le second est le recours présenté par Haïdar Issa (Courant patriotique libre) contre Ahmad Rustom (pro-courant du Futur) pour un siège alaouite au Akkar (Liban-Nord I).


Le Conseil constitutionnel (CC) a accepté jeudi deux recours en invalidation, à savoir celui du leader de Tripoli Fayçal Karamé contre Rami Fanj, député de la contestation, pour un siège sunnite de Tripoli, et celui présenté par Haïdar Nasser contre Firas Salloum (indépendant) pour un siège alaouite de la même circonscription. A la suite de l'approbation de ces recours, M....

commentaires (2)

L'Orient le Jour n'a pas d'avis à ce sujet???

NAJJAR Karim

10 h 46, le 25 novembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • L'Orient le Jour n'a pas d'avis à ce sujet???

    NAJJAR Karim

    10 h 46, le 25 novembre 2022

  • How does this decision compare to the decisions pertaining to other recalls based on the data? How can we be sure that these decisions are not politically motivated?

    Mireille Kang

    19 h 56, le 24 novembre 2022

Retour en haut