Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Explosions au port de Beyrouth

Remise en liberté ordonnée pour Badri Daher dans une affaire de Captagon, mais il reste détenu

Remise en liberté ordonnée pour Badri Daher dans une affaire de Captagon, mais il reste détenu

L'ex-patron des Douanes libanaises, Badri Daher. Photo d'archives ANI

La justice a ordonné jeudi la libération de l'ancien directeur des Douanes libanaises Badri Daher, après avoir purgé sa peine dans une affaire concernant sa demande de levée de l'interdiction de voyage d'un prince saoudien pris en flagrant délit de contrebande de Captagon hors du Liban en novembre 2020, a déclaré l'avocat de M. Daher à L'Orient Today jeudi. L'ex-patron des douanes, qui avait été arrêté à la suite de la double explosion du 4 août 2020 au port de Beyrouth, reste toutefois en prison, sachant que l'ordre de libération ne concerne pas cette affaire-là.

L'avocat de M. Daher affirme que le président de la Chambre d'accusation de Beyrouth, le juge Maher Cheaïto,  est celui qui a ordonné la libération. L'avocat avait fait appel de l'arrestation de son client, qui avait été ordonnée par le juge Charbel Bou Samra et avait eu lieu en novembre 2020, alors que Badri Daher avait déjà été arrêté en août 2020, quelques semaines après le drame du 4 août.

M. Daher a été détenu ainsi que 24 autres responsables, employés et sous-traitants du port, au lendemain de la double explosion au port de Beyrouth.

Le mois dernier, le Conseil supérieur de la magistrature a décidé de nommer un juge suppléant au juge d'instruction Tarek Bitar — chargé de l'investigation — pour statuer sur les affaires urgentes, ce qui, selon beaucoup, est une manœuvre politique visant à faciliter la libération des détenus dans l'enquête sur le 4 août. Cependant, la nomination d'un juge alternatif n'a toujours pas eu lieu.


La justice a ordonné jeudi la libération de l'ancien directeur des Douanes libanaises Badri Daher, après avoir purgé sa peine dans une affaire concernant sa demande de levée de l'interdiction de voyage d'un prince saoudien pris en flagrant délit de contrebande de Captagon hors du Liban en novembre 2020, a déclaré l'avocat de M. Daher à L'Orient Today jeudi. L'ex-patron des douanes, qui...