Rechercher
Rechercher

Société - Sécurité

Présence militaire renforcée à Saïda après de violentes disputes

Le Conseil de sécurité du Liban-Sud a décidé hier d’augmenter le nombre de patrouilles militaires déployées dans les rues de Saïda à la suite d’une série d’incidents sécuritaires qui se sont produits ces derniers jours dans la ville. À l’issue d’une réunion exceptionnelle, le Conseil a décidé de renforcer la présence militaire dans la région, d’améliorer la coordination entre les différents organes de sécurité et de durcir les sanctions en cas de violation de la loi.

De nombreux individus impliqués dans les derniers affrontements ont été arrêtés, a-t-il également annoncé dans un communiqué. Le Conseil a enfin assuré avoir pris des « mesures secrètes » et fait savoir qu’il s’efforcera d’arrêter le reste des personnes impliquées dans les derniers incidents. Le procureur général de Saïda, Rahif Ramadane, les chefs des forces de sécurité locales et d’autres personnes ont assisté à la réunion.

Vendredi, un homme est mort à Saïda après avoir été poignardé lors d’une dispute et plusieurs autres ont été blessés dans un autre incident. Samedi, une voiture a foncé sur d’autres véhicules devant la mosquée Hariri, blessant des piétons. Et hier matin, des clients et le personnel de sécurité d’une agence de la BLOM Bank se sont affrontés alors que les banques rouvraient leurs portes après une semaine de fermeture due à une série de braquages ce mois-ci.


Le Conseil de sécurité du Liban-Sud a décidé hier d’augmenter le nombre de patrouilles militaires déployées dans les rues de Saïda à la suite d’une série d’incidents sécuritaires qui se sont produits ces derniers jours dans la ville. À l’issue d’une réunion exceptionnelle, le Conseil a décidé de renforcer la présence militaire dans la région, d’améliorer la...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut