Rechercher
Rechercher

Sport - Premier League

Arsenal reprend les commandes devant City et Tottenham

Tombeurs (3-0) de leurs voisins londoniens de Brentford, les Gunners reprennent un point d’avance sur Manchester City et Tottenham, vainqueurs respectifs de Wolverhampton (3-0) et de Leicester (6-2).

Arsenal reprend les commandes devant City et Tottenham

Le milieu portugais Fabio Vieira célébrant son premier but sous les couleurs d’Arsenal devant ses coéquipiers Granit Xhaka et Gabriel Martinelli lors de la victoire 3-0 des Gunners sur la pelouse de Brentford au Gtech Community Stadium. Ian Kington/AFP

Dépassé samedi par Manchester City et Tottenham, Arsenal a repris dimanche les commandes de la Premier League en allant gagner à Brentford (3-0), lors d’une 8e journée tronquée en raison des cérémonies précédant les funérailles de la reine Elizabeth II, lundi.

Ces trois points portent le total des Gunners à 18, un de plus que ses rivaux et 5 de mieux que Brighton (4e), mais dont le match contre Crystal Palace, prévu ce week-end, a été reporté.

Après avoir été mis sous pression par les Citizens et les Spurs, les Gunners étaient attendus au tournant face à un adversaire qui avait notamment infligé un 4-0 à Manchester United et un 5-2 à Leeds à domicile.

Les absences de leur maître à jouer, Martin Odegaard, et, dans une moindre mesure, de leur latéral gauche Oleksander Zinchenko, laissaient aussi planer un petit doute, mais les Londoniens avaient l’avantage d’avoir joué cette semaine en Ligue Europa pour garder le rythme, contrairement aux « Bees », qui n’avaient plus joué depuis deux semaines.

Arsenal a parfaitement maîtrisé un match qu’il s’est rendu facile dès la première demi-heure de jeu, grâce à deux coups de tête victorieux. Le premier en déviation du Français William Saliba, auteur de sa seconde réalisation de la saison, bien placé à la réception d’un corner au premier poteau. La balle a touché le poteau opposé avant de franchir la ligne, malgré l’intervention tardive de David Raya (1-0, 17e). Le second a été l’œuvre de Gabriel Jesus, sur un centre parfait de Granit Xhaka (2-0, 28e). Le Brésilien signe son quatrième but de la saison, assorti de trois passes décisives.

Autre signe encourageant, Arsenal ne s’est pas relâché après la pause et a même enfoncé le clou au retour des vestiaires sur une très belle frappe poteau rentrant de 25 mètres de son nouveau milieu de terrain Fabio Vieira (3-0, 48e), avant que Jesus ne rate le 4-0 de près (56e). La jeune recrue portugaise, auteur de son tout premier but sous ses nouvelles couleurs, a même eu le privilège d’entendre, après son but, son nom scandé par les supporters des Gunners, qui ont entonné en son honneur un chant qui glorifiait son prestigieux homonyme, Patrick.

Mikel Arteta a profité d’une fin de match assez calme pour offrir ses première secondes de jeu à Ethan Nwaneri, devenu à 15 ans et demi le plus jeune joueur à faire ses débuts en Premier League.

Avec cette victoire, Arsenal reprend sa marche en avant après son première revers en championnat à Manchester United (3-1) et va pouvoir préparer un mois d’octobre marathon après la trêve internationale. Pas moins de neuf matches seront au programme en un mois, dont un choc contre Tottenham pour la reprise (1er octobre) et la réception huit jours plus tard de Liverpool.

City et Tottenham dauphins avec 17 points

La veille, les Citizens n’avaient pas eu besoin de forcer leur talent pour se défaire de Wolverhampton sur leur pelouse (0-3). Ils devancent toujours Tottenham à la différence de buts (+17 contre +11).

La machine offensive des champions d’Angleterre (23 buts en 7 journées) s’est encore emballée dans le sillage de l’« inarrêtable » Erling Haaland qui a inscrit son 14e but en 9 matchs. Inscrivant sa première réalisation depuis l’extérieur de la surface, il trompe Jose Sa, le portier des Wolves, d’une frappe rasante dont la précision diabolique a compensé la puissance relativement modeste (2-0, 16e).

Avant cela, Jack Grealish, dès la première minute, avait ouvert le score sur un superbe centre fuyant de Kevin De Bruyne. Face à des Wolves réduits à 10 peu après la demi-heure de jeu, le troisième but a démontré que le Norvégien pouvait participer à la construction. Il a parfaitement combiné avec « KDB », dont le centre a été dévié par Foden au fond (3-0, 69e) pour la 8e passe décisive, toutes compétitions confondues, du Belge.

Tous les voyants sont au bleu ciel pour les champions sortants qui reprendront les affaires courantes le 2 octobre avec un derby de Manchester prometteur.

De son côté, Tottenham enfonce Leicester. En étrillant la lanterne rouge du championnat, avec notamment un coup du chapeau de Son Heung-min en sortie de banc, les hommes d’Antonio Conte s’accrochent aux talons de City et Arsenal et ont par la même occasion peut-être sonné le glas pour Brendan Rodgers sur le banc des Foxes. Avec ce sixième revers de rang, Leicester reste bon dernier de Premier League avec un seul petit point au compteur.

Cette défaite est quasiment la copie carbone du 5-2 encaissé il y a 13 jours à Brighton, où ils avaient aussi ouvert le score, avant d’être menés 2-1 rapidement, pour revenir à 2-2, mais craquer complètement en seconde période.

On ne peut même pas dire que les Spurs ont été particulièrement brillants, encaissant un penalty de Youri Tielemans, donné à retirer parce que Hugo Lloris, qui l’avait arrêté, n’était pas sur sa ligne (0-1, 6e), et une merveilleuse reprise tout en toucher de James Maddison (2-2, 41e).

Mais les carences défensives de Leicester sont bien trop grandes pour ne pas être punies. Harry Kane (1-1, 8e) et Eric Dier (2-1 21e), de la tête, ainsi que Rodrigo Betancur, en prenant le ballon dans les pieds de Wilfred Ndidi pour aller battre Danny Ward en solitaire (3-2, 47e), s’en sont donnés à cœur joie. Et que dire du coup du chapeau en 13 minutes (73e, 84e, 86e) du Coréen Heug-min Son, remplaçant au coup d’envoi à cause de son manque de réussite actuel.

Les trêves internationales sont souvent des créneaux prisés pour les changements de coach et la côte concernant un maintien de Rodgers sur le banc de Leicester début octobre doit être bien élevée.

Source : AFP


Dépassé samedi par Manchester City et Tottenham, Arsenal a repris dimanche les commandes de la Premier League en allant gagner à Brentford (3-0), lors d’une 8e journée tronquée en raison des cérémonies précédant les funérailles de la reine Elizabeth II, lundi.Ces trois points portent le total des Gunners à 18, un de plus que ses rivaux et 5 de mieux que Brighton (4e), mais dont le...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut