Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

La grève d'Ogero se poursuit après le rejet de la proposition du ministère des Télécoms

La grève d'Ogero se poursuit après le rejet de la proposition du ministère des Télécoms

Un bâtiment d'Ogero à Beyrouth. Photo d'illustration P.H.B.

Une solution à la grève des employés d'Ogero a été bloquée jeudi lorsque les employés ont rejeté une proposition concernant leurs conditions de travail, a déclaré le ministre sortant des Télécoms, Johnny Corm, dans une interview à la radio "Voix du Liban".

Les employés de l'entreprise publique de télécommunications, qui avaient entamé une grève le 30 août, avaient annoncé lundi qu'ils n'y mettraient pas fin avant jeudi, dans l'attente d'une réponse à leur demande d'augmentation des salaires. Ils ont maintenu la grève malgré la signature lundi par le ministre de quatre décrets destinés à améliorer leurs conditions de travail.

"Des entraves existent concernant les discussions sur la grève en raison du rejet par les employés de la dernière proposition prévoyant de débloquer 128 milliards de livres libanaises qui seraient versés sous forme d'aide sociale et non de salaire", a déclaré M. Corm jeudi, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Il a ajouté que la grève "coûtera très cher au pays". L'OLJ a contacté le syndicat des employés d'Ogero pour des commentaires et attend une réponse.

Lors de sa réunion avec l'administration d'Ogero et le comité ministériel chargé d'examiner les répercussions de la crise financière sur le fonctionnement du secteur public, M. Corm a déclaré qu'il s'efforcerait de trouver un terrain d'entente et, éventuellement, "une solution pour sauver le pays." "L'État ne dispose pas d'une réserve [suffisante] et il n'est donc pas possible de traiter tous les secteurs publics de manière équitable", selon lui.

Le responsable d'Ogero, Imad Kreidieh, a confirmé lundi que M. Corm a signé trois décrets en réponse aux demandes des employés. Le premier décret accordait une somme mensuelle pour "l'assistance sociale", le deuxième une augmentation de l'indemnité de transport des employés et le troisième des paiements de "présence" pour les deux prochains mois. La demande d'une augmentation de salaire pour aider les employés à faire face à l'inflation galopante n'a pas été satisfaite.

Un quatrième décret prévoit une avance de trésorerie de 128 milliards de LL au ministère des Finances, provenant des réserves budgétaires de 2022. Cette avance devait être signée à la fois par le ministre des Finances intérimaire et par le Premier ministre Najib Mikati.

La grève a entraîné une série de pannes des réseaux Internet et téléphoniques dans tout le Liban.


Une solution à la grève des employés d'Ogero a été bloquée jeudi lorsque les employés ont rejeté une proposition concernant leurs conditions de travail, a déclaré le ministre sortant des Télécoms, Johnny Corm, dans une interview à la radio "Voix du Liban".Les employés de l'entreprise publique de télécommunications, qui avaient entamé une grève le 30 août, avaient annoncé...