Rechercher
Rechercher

Auto - Moteurs thermiques

En 2035, ce sera terminé dans l’UE

En 2035, ce sera terminé dans l’UE

À partir de 2035, la vente de voitures à moteur thermique sera interdite dans l’Union européenne au profit de véhicules 100 % électriques. Photo DR

Les 27 États membres de l’UE ont approuvé mercredi dernier le projet de la Commission européenne de réduire à zéro les émissions de CO2 des voitures neuves en Europe à partir de 2035, soit l’arrêt de facto des ventes de moteurs thermiques au profit de véhicules 100 % électriques.

Cette mesure, proposée par l’exécutif européen en juillet 2021, reste à discuter avec les eurodéputés. Elle signifierait l’arrêt de fait des ventes de voitures et véhicules utilitaires légers essence et diesel dans l’Union européenne à partir de 2035, ainsi que des hybrides (essence-électrique). Cela doit contribuer à atteindre les objectifs climatiques du continent, en particulier la neutralité carbone à l’horizon 2050. À la demande de quelques pays, dont l’Allemagne et l’Italie, les Vingt-Sept ont cependant accepté d’envisager un possible feu vert à l’avenir pour des technologies alternatives, comme les carburants synthétiques (e-carburants) ou motorisations hybrides rechargeables si celles-ci permettent d’atteindre l’objectif de supprimer totalement les émissions de gaz à effet de serre des véhicules.

Les ministres européens de l’Environnement, réunis à Luxembourg, ont également approuvé une extension de cinq ans de l’exemption des obligations, en matière de CO2, accordée aux constructeurs « de niche » ou ceux produisant moins de 10 000 véhicules par an, et ce jusqu’à fin 2035. Cette clause, dite parfois « amendement Ferrari », profitera notamment aux marques de luxe. Ces mesures devront donc désormais être négociées avec les eurodéputés, qui ont également déterminé ce mois-ci leur position sur la proposition de la Commission européenne.

L’automobile, premier mode de déplacement des Européens, représente un peu moins de 15 % des émissions de CO2 totales de l’UE, un des premiers gaz responsables du réchauffement climatique.

Source : AFP

Les 27 États membres de l’UE ont approuvé mercredi dernier le projet de la Commission européenne de réduire à zéro les émissions de CO2 des voitures neuves en Europe à partir de 2035, soit l’arrêt de facto des ventes de moteurs thermiques au profit de véhicules 100 % électriques.Cette mesure, proposée par l’exécutif européen en juillet 2021, reste à discuter avec les...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut