Rechercher
Rechercher

Économie - Inflation

La banque centrale turque maintient son taux directeur malgré l’inflation

La banque centrale turque a maintenu hier pour le sixième mois consécutif son principal taux directeur à 14 %, refusant de relever ce dernier malgré une inflation qui s’est accélérée à près de 75 % sur un an. « Le processus de désinflation débutera avec le rétablissement d’un environnement de paix dans le monde et la disparition des effets de base de l’inflation », a-t-elle indiqué dans un communiqué. Le président Recep Tayyip Erdogan, qui estime à rebours des théories économiques classiques que les taux d’intérêt élevés favorisent l’inflation, l’avait contrainte à abaisser son taux directeur de 19 à 14 % entre septembre et décembre.

Ces décisions avaient provoqué un effondrement de la livre turque, qui a perdu 44 % face au dollar en 2021. La monnaie a encore vu sa valeur fondre de 23 % face au billet vert depuis le 1er janvier, malgré des interventions répétées de la banque centrale. Début juin, le président turc avait dit vouloir abaisser de nouveau les taux d’intérêt. « Nous n’avons pas de problème d’inflation. Mais un problème de cherté de la vie », avait-il affirmé. Conséquence de l’effondrement de la livre turque et de l’envol des cours de l’énergie notamment, l’inflation a atteint à 73,5 % sur un an en mai, selon les chiffres officiels, et pourrait s’aggraver encore du fait de la guerre en Ukraine. L’inflation est au cœur des débats en Turquie, à moins d’un an de l’élection présidentielle, prévue pour juin 2023.


La banque centrale turque a maintenu hier pour le sixième mois consécutif son principal taux directeur à 14 %, refusant de relever ce dernier malgré une inflation qui s’est accélérée à près de 75 % sur un an. « Le processus de désinflation débutera avec le rétablissement d’un environnement de paix dans le monde et la disparition des effets de base de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut