Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise au Liban

Sit-in d'employés de centres d'inspection mécanique contre l'annulation du contrôle technique

Sit-in d'employés de centres d'inspection mécanique contre l'annulation du contrôle technique

L'entrée d'un centre d'inspection mécanique au Liban. Photo ANI

Plusieurs centaines d'employés et contractuels de centres d'inspection mécanique pour les voitures ont manifesté mardi devant le centre d'enregistrement de véhicules et de contrôle technique de Dekouané (Metn), rapporte l'Agence nationale d'information. Ils protestent contre une décision prise vendredi dernier par le ministre de l'Intérieur Bassam Maoulaoui, qui a annulé l'examen mécanique des voitures jusqu'à nouvel ordre.

Le président du syndicat des travailleurs de l'inspection mécanique Hassan Hassan a fustigé "une décision qui ne tient pas compte de la situation de 450 employés du secteur ainsi que des conditions de vie difficile", rapporte l'Ani. M. Hassan estime que l'annulation de l'examen mécanique "jette à la rue" les employés, et a prévenu que des "étapes supplémentaires dans l'escalade auraient lieu si une solution équitable n'est pas trouvée".

Depuis quelques temps, plusieurs responsables du secteur organisent régulièrement des mobilisations, dénonçant la dégradation de leurs conditions de travail dans un Liban frappé par une crise économique sans précédent depuis 2019, qui va en s'aggravant. Le syndicat des importateurs de voitures d'occasion avait par exemple organisé un sit-in au même endroit le 11 mai dernier, pour protester contre la fermeture des centres d'inspection et les promesses non tenues de réouverture.

Les centres de contrôle technique automobile sont régulièrement fermés en raison d'actions lancées par différents syndicats, comme celui des transporteurs routiers ou des employés de ces institutions, qui réclament des mesures des autorités pour les aider à faire face à la crise. 


Plusieurs centaines d'employés et contractuels de centres d'inspection mécanique pour les voitures ont manifesté mardi devant le centre d'enregistrement de véhicules et de contrôle technique de Dekouané (Metn), rapporte l'Agence nationale d'information. Ils protestent contre une décision prise vendredi dernier par le ministre de l'Intérieur Bassam Maoulaoui, qui a annulé l'examen...