Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Beyrouth Insight

Les deux vies de l’usine Abroyan, à Bourj Hammoud, d’un visionnaire à l’autre

C’est un lieu magique, envoûtant, surprenant de modernité et pourtant imprégné de nostalgie. Une usine de vêtements en coton qui prend aujourd’hui un visage différent, mais toujours d’actualité. De Abro Abroyan à Marc Hadifé, de 1945 à 2022, deux hommes que rien ne rapprochait au départ, et pourtant...

Les deux vies de l’usine Abroyan, à Bourj Hammoud, d’un visionnaire à l’autre

Les ouvrières au travail durant les années 50. Photo d'archives Sona Abroyan

Il est onze heures en ce printemps qui a traîné les pieds. Le soleil est là, enfin. Les arbres, à l’entrée de ce qui fut l’usine Abroyan, imposent leur aimable présence. Témoins de son passé et gardiens du temple, ils semblent la protéger depuis 75...

Il est onze heures en ce printemps qui a traîné les pieds. Le soleil est là, enfin. Les arbres, à l’entrée de ce qui fut l’usine Abroyan, imposent leur aimable présence. Témoins de son passé et gardiens du temple, ils semblent la protéger depuis 75...

commentaires (4)

Quelle émotion ! Quelle magnifique deuxième vie offerte à votre usine familiale, chère Sona ! Après avoir fait tant d’heureux (salariés ou consommateurs) elle va être maintenant un lieu de rencontre artistique, culturel , voire tout simplement amical ! Un bel avenir, qui aurait certainement plu à son créateur, ton cher papa, Abro Abroyan ! Bravo pour ta décision et merci à la présentation faite par Carla Henoud ! Diana M.

Minassian Diana

00 h 28, le 09 avril 2022

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Quelle émotion ! Quelle magnifique deuxième vie offerte à votre usine familiale, chère Sona ! Après avoir fait tant d’heureux (salariés ou consommateurs) elle va être maintenant un lieu de rencontre artistique, culturel , voire tout simplement amical ! Un bel avenir, qui aurait certainement plu à son créateur, ton cher papa, Abro Abroyan ! Bravo pour ta décision et merci à la présentation faite par Carla Henoud ! Diana M.

    Minassian Diana

    00 h 28, le 09 avril 2022

  • Un salut au ciel, à mon amie Aline, très forte en maths, un souvenir inoubliable de nos années d'école au Collège Protestant. Elle a repris en main momentanément la direction de l'usine de son papa, une époque où c'était presque rare d'avoir une femme dirigeant une usine.

    MIRAPRA

    16 h 34, le 08 avril 2022

  • Superbe histoire, superbe article. Merci!

    Nadim Mallat

    11 h 53, le 08 avril 2022

  • Sublime!!

    Marie Claude EL-HAGE

    08 h 16, le 08 avril 2022

Retour en haut