Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Conflit en Ukraine

La Turquie réclame une enquête sur les cadavres de Boutcha

La Turquie réclame une enquête sur les cadavres de Boutcha

Le drapeau de la Turquie. Photo d'archives AFP

La Turquie a réclamé mercredi une enquête indépendante sur les cadavres retrouvés dans la ville ukrainienne de Boutcha, au nord-ouest de Kiev, après le départ des troupes russes, rejoignant l'indignation mondiale.

"Les images du massacre, qui ont été publiées dans la presse depuis diverses régions dont Boutcha et Irpin près de Kiev, sont choquantes et tristes pour l'humanité", écrit le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué. La nouvelle a provoqué l'indignation des Occidentaux et de l'ONU.

Mis à part un tweet de l'ambassade de Turquie en Ukraine publié lundi, le communiqué de mercredi est la première réaction officielle de la Turquie après que des dizaines de cadavres aient été retrouvés dans des fosses communes ou dans les rues pendant le week-end. Le Kremlin a rejeté lundi "catégoriquement" toutes les accusations liées à la découverte de ces cadavres de civils, prétendant que les images publiées étaient "fausses".

L'armée ukrainienne a repris le contrôle de la ville de Boutcha il y a quelques jours, peu après le retrait des troupes russes. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a qualifié ces meurtres de "pires crimes de guerre" depuis la Seconde Guerre mondiale et de "génocide". Les Occidentaux ont de leur côté annoncé un renforcement des sanctions à l'encontre de Moscou.

"Viser des civils innocents est inacceptable", a assuré le ministère turc dans son communiqué, avant de réclamer une "enquête indépendante" afin "d'identifier" les responsables qui devront "rendre des comptes". La Turquie va continuer à travailler pour faire cesser de telles "scenes honteuses au nom de l'humanité", a conclu le communiqué. Membre de l'OTAN, la Turquie a des liens forts à la fois avec la Russie et l'Ukraine. Elle s'est impliquée dans les médiations entre les deux pays en vue de mettre fin au conflit.


La Turquie a réclamé mercredi une enquête indépendante sur les cadavres retrouvés dans la ville ukrainienne de Boutcha, au nord-ouest de Kiev, après le départ des troupes russes, rejoignant l'indignation mondiale.
"Les images du massacre, qui ont été publiées dans la presse depuis diverses régions dont Boutcha et Irpin près de Kiev, sont choquantes et tristes pour l'humanité",...