Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Subvention française supprimée à l'USEK liée à l'école de Marion Maréchal

L'université Saint-Esprit de Kaslik devait recevoir une subvention d'environ 35.000 euros pour un projet de "résidence d'écriture des formes dramatiques courtes pour le Liban", parmi des projets soutenus par l'Ile-de-France.

Subvention française supprimée à l'USEK liée à l'école de Marion Maréchal

Marion Maréchal, ex-députée du parti français d'extrême droite Front national, le 22 mars 2022 lors d'un débat à Paris. Photo Alain JOCARD / AFP

La région Ile-de-France a retiré mercredi le vote d'une subvention à une université privée libanaise présentée comme partenaire par l'école privée de Marion Maréchal, ex-députée du parti français d'extrême droite Front national (FN) et nièce de Marine Le Pen, candidate à la présidentielle française.

L'université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), un établissement catholique et francophone situé près de Beyrouth, devait recevoir une subvention d'environ 35.000 euros pour un projet de "résidence d'écriture des formes dramatiques courtes pour le Liban", parmi d'autres projets culturels et francophones soutenus par la première région de France. Mais le groupe communiste, rejoint par les autres groupes de gauche, s'y est opposé, signalant le partenariat entre l'Institut des sciences sociales, économiques et politiques (Issep), l'école privée fondée par Marion Maréchal en 2018 à Lyon, et l'université libanaise. Un partenariat qui est affiché sur le site internet de l'Issep.

Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen (candidate du Rassemblement National, ex-FN, à la présidentielle en France en avril prochain) avait officialisé le 6 mars son ralliement à l'autre candidat d'extrême droite Eric Zemmour (Reconquête!).

La région Ile-de-France a retiré mercredi le vote d'une subvention à une université privée libanaise présentée comme partenaire par l'école privée de Marion Maréchal, ex-députée du parti français d'extrême droite Front national (FN) et nièce de Marine Le Pen, candidate à la présidentielle française.L'université Saint-Esprit de Kaslik (USEK), un établissement catholique et...
commentaires (6)

Faut il encore souligner la concordance de vue entre l'extreme droite francaise et une partie de la cure Maronite ????

Michel Trad

19 h 52, le 24 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Faut il encore souligner la concordance de vue entre l'extreme droite francaise et une partie de la cure Maronite ????

    Michel Trad

    19 h 52, le 24 mars 2022

  • Par ailleurs, l’ISSEP de Marion maréchal à Lyon est un fiasco économique retentissant.

    Karam Georges

    15 h 05, le 24 mars 2022

  • On peut dîner avec le diable, mais avec une très longue fourchette...

    otayek rene

    12 h 09, le 24 mars 2022

  • C'est tout simplement sidérant ! On n'en croit pas ses yeux. Ces pauvres étudiants de Kaslik ne sont pas Français, ne voteront ni pour Macron ni pour Marion (!), mais on les punit. Qui est le perdant ? La francophonie, donc la France, comme toujours. Madame Valérie Pécresse n'est-elle pas la présidente de la région Ile de France ? Si elle mélange les genres à ce point, on comprend qu'elle soit à 10% dans les sondages alors que Marine est à 20%. Une telle femme au pouvoir serait un désastre pour la France, championne de l'autodestruction. Quelle honte. Que les Libanais nous pardonnent.

    Agcha

    10 h 33, le 24 mars 2022

  • Il faut mieux choisir ses partenaires !

    Marie Françoise Akl

    09 h 48, le 24 mars 2022

  • Sage décision

    F. Oscar

    09 h 36, le 24 mars 2022

Retour en haut