Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Ukraine

L'assaut des forces russes sur Marioupol est un "crime de guerre majeur", dénonce Borrell

L'assaut des forces russes sur Marioupol est un

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell à Versailles, le 11 mars 2022. Photo Ludovic MARIN / AFP

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé lundi les destructions commises de manière indiscriminée par l'armée russe dans la ville assiégée de Marioupol en Ukraine comme un "crime de guerre majeur".

"Ce qui se passe a Marioupol est un crime de guerre majeur. Les bombardements indiscriminés dévastent la ville et tuent tout le monde" a-t-il accusé, avant une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l'UE consacrée à l'examen de nouvelles sanctions contre Moscou. "Il s'agit clairement et sans équivoque de crimes de guerre", a également déclaré à son arrivée la ministre allemande Annalena Baerbock.

L'Ukraine a rejeté lundi l'ultimatum du Kremlin exigeant la capitulation de Marioupol. Ce port stratégique sur le littoral de la mer d'Azov, au sud-est, est assiégé et bombardé depuis le début du conflit.
Ses habitants sont privés d'électricité, d'eau et de gaz, les rues de la ville sont jonchées de cadavres, et selon les autorités locales, les soldats russes ont transporté de force près de 1.000 habitants vers la Russie, les privant de leur passeport ukrainien.

Plusieurs ministres européens se sont prononcés lundi pour une nouvelle vague de sanctions économiques afin d'isoler la Russie et son président Vladimir Poutine.
"Vue l'étendue des destructions en Ukraine en ce moment, il est très difficile, à mon avis, de faire valoir que nous ne devrions pas intervenir dans le secteur de l'énergie et interrompre les achats de pétrole et de charbon", a soutenu le ministre irlandais Simon Coveney. "Le pétrole représente la plus importante source de revenus pour le budget de la Russie et il est facilement remplaçable", a souligné son homologue lituanien Gabrielius Landsbergis.

"Nous allons graduellement, à vitesse accélérée, nous affranchir de la dépendance à la Russie pour les énergies fossiles. Nous disons clairement que nous allons couper toutes les routes d'acheminement" afin "d'isoler le gouvernement russe", a assuré Mme Baerbock.


Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a dénoncé lundi les destructions commises de manière indiscriminée par l'armée russe dans la ville assiégée de Marioupol en Ukraine comme un "crime de guerre majeur"."Ce qui se passe a Marioupol est un crime de guerre majeur. Les bombardements indiscriminés dévastent la ville et tuent tout le monde" a-t-il accusé, avant une réunion...