Rechercher
Rechercher

Auto - Insolite

Les poissons rouges peuvent… conduire, selon une étude

Ceci n’est pas un poisson d’avril prématuré ! Les poissons rouges sont bien capables de conduire un véhicule, a conclu une équipe de chercheurs israéliens dans une étude portant sur la capacité de cette espèce à s’adapter pour se guider dans un environnement terrestre. Dans un rapport publié dans l’édition de février de la revue Behavioural Brain Research, examiné par des pairs, les chercheurs de l’université Ben Gourion, située dans le désert du Néguev, ont créé un dispositif permettant à un gros poisson rouge nageant dans un aquarium, lui-même placé sur une plateforme roulante robotisée, de se déplacer. Les chercheurs avaient attaché des caméras suivant le mouvement du poisson et liées à un ordinateur guidant le véhicule. Lorsque le poisson rouge se rendait dans la partie avant de l’aquarium, le véhicule avançait, et lorsque le poisson restait dans la partie arrière, le véhicule restait immobile, précisent les chercheurs qui ont mis en ligne une vidéo de ce singulier « véhicule commandé par un poisson ». Pour parfaire leur recherche, les scientifiques israéliens ont placé une cible à l’extérieur du véhicule. Lorsque le poisson rouge parvenait à atteindre la cible, il recevait dans son aquarium 0,002 gramme de granule alimentaire en guise de récompense, précise l’étude, qui a été financée par des fonds publics et a suivi le protocole local en matière de respect des animaux. Après quelques jours, le poisson a réussi à atteindre la cible sans s’égarer, « peu importe son point de départ » et en « évitant des culs-de-sac », souligne l’étude, concluant que le poisson rouge a la « capacité de transférer sa représentation spatiale et ses capacités de navigation dans un environnement terrestre complètement différent » du sien.


Ceci n’est pas un poisson d’avril prématuré ! Les poissons rouges sont bien capables de conduire un véhicule, a conclu une équipe de chercheurs israéliens dans une étude portant sur la capacité de cette espèce à s’adapter pour se guider dans un environnement terrestre. Dans un rapport publié dans l’édition de février de la revue Behavioural Brain Research, examiné par des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut