Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise

Aoun déplore une "dégradation dramatique" des conditions de vie des réfugiés palestiniens au Liban


Aoun déplore une

Le président libanais Michel Aoun, le 21 novembre 2021. Photo AFP / HO / DALATI AND NOHRA

Le président libanais Michel Aoun a déploré dimanche la détérioration des conditions de vie des réfugiés palestiniens qui se trouvent au Liban, alors que le pays, qui accueille aussi près d'un million de réfugiés syriens, ploie sous une crise socio-économique sans précédent depuis deux ans déjà, poussant 80% de la population dans la pauvreté.

Dans un message écrit publié à l'occasion de la Journée mondiale de solidarité avec le peuple palestinien, le chef de l’État libanais a appelé la communauté internationale à "travailler pour mettre un terme aux souffrances du peuple palestinien en lui restituant ses droits et en instaurant une paix juste et globale en respect des décisions de l'ONU et de l'initiative de paix arabe pour assurer le retour des réfugiés palestiniens dans leurs terres dont ils ont été chassés".

"Les conditions dans lesquelles vivent les réfugiés palestiniens se sont dramatiquement dégradées dans plusieurs pays, notamment au Liban qui fait face à des crises sans précédents affectant les réfugiés qui s'y trouvent depuis 1948, ou encore ceux qui ont fui les camps en Syrie", a ainsi déploré le président libanais.

Plusieurs centaines de milliers de réfugiés palestiniens se trouvent au Liban depuis le conflit israélo-arabe de 1948. Ils vivent dans des camps disséminés à travers le territoire dans des conditions difficiles et font l'objet de nombreuses restrictions. D'autres réfugiés palestiniens se sont installés au Liban après avoir fui la guerre civile qui a éclaté en Syrie en 2011.


Le président libanais Michel Aoun a déploré dimanche la détérioration des conditions de vie des réfugiés palestiniens qui se trouvent au Liban, alors que le pays, qui accueille aussi près d'un million de réfugiés syriens, ploie sous une crise socio-économique sans précédent depuis deux ans déjà, poussant 80% de la population dans la pauvreté.Dans un message écrit publié à...