Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Israël

Le Shin Beth arrête plus de 50 membres du Hamas en Cisjordanie

Des milliers de personnes aux obsèques d’un Israélien tué dans une attaque.

Le Shin Beth arrête plus de 50 membres du Hamas en Cisjordanie

Des milliers de personnes ont assisté hier aux funérailles du jeune Israélien tué lors de cette rare attaque palestinienne à Jérusalem. Menahem Kahana/AFP

Les services de sécurité israéliens ont annoncé hier avoir démantelé ces dernières semaines une cellule composée de plus de 50 membres du Hamas en Cisjordanie occupée, qui préparait des attaques anti-israéliennes.

Plus de 50 membres du Hamas impliqués dans des activités de la cellule ont été arrêtés, a ainsi indiqué le Shin Beth dans un communiqué, affirmant avoir saisi des sommes d’argent, des armes et du matériel pour fabriquer des explosifs.

Active en Cisjordanie occupée, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967, la « cellule terroriste du Hamas » était « dirigée par des responsables du mouvement à l’étranger » et s’apprêtait à commettre des attentats à Jérusalem, en Cisjordanie et en Israël, selon la même source. Le Shin Beth a affirmé avoir mené cette opération en coopération avec l’armée et la police israéliennes.

Selon le communiqué, l’une des personnes arrêtées est Hijazi Qawasmeh, membre du Hamas à Hébron en Cisjordanie. Il est soupçonné d’avoir reçu des sommes d’argent importantes à l’étranger pour mettre sur pied la cellule et obtenu la promesse de recevoir un million de dollars pour enlever un Israélien, toujours d’après le Shin Beth.

« Les activités (de la cellule) ont été financées par de hauts responsables du Hamas, notamment Saleh el-Arouri (...) à la tête d’un groupe qui agit de l’étranger pour développer les activités du Hamas en Cisjordanie et à Jérusalem », a assuré le Shin Beth.

Cette annonce du service de sécurité intérieure Shin Beth est intervenue au lendemain d’une attaque perpétrée à Jérusalem par un membre du Hamas, qui a coûté la vie à un Israélien et blessé trois personnes.

Des milliers de personnes ont assisté hier aux funérailles du jeune Israélien originaire d’Afrique du Sud tué la veille lors de cette rare attaque palestinienne à l’arme à feu ans dans la Vieille Ville de Jérusalem. Une foule compacte, composée de nombreux jeunes et de soldats, s’est rassemblée au cimetière de Givat Shaul dans l’ouest de Jérusalem où a eu lieu l’inhumation.

Eliahu Kay, 25 ans, est décédé à l’hôpital dimanche après avoir été blessé par des tirs d’un Palestinien, membre du mouvement islamiste armé Hamas. Un autre civil et deux policiers ont été blessés. Les forces israéliennes ont riposté en tirant sur l’assaillant qui est mort.

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Omer Bar-Lev, a affirmé que l’assaillant était un membre du Hamas qui habitait à Shuafat à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé par Israël depuis 1967. Il a ajouté que l’attaque semblait « préméditée ».

Le Hamas a confirmé que l’assaillant, identifié comme Fadi Abou Chkhaydem, était bien un de ses membres, mais n’a pas revendiqué directement l’attaque. Sur la chaîne de télévision al-Qods du Hamas, les bandeaux ont défilé en « hommage » à Fadi Abou Chkhaydem.

Eliahu Kay a été tué alors qu’il se rendait sur son lieu de travail, selon l’organisme qui gère le mur des Lamentations, lieu de prière le plus sacré des juifs situé dans la Vieille Ville où il était employé comme guide.

Jérusalem, la Cisjordanie occupée et Israël ont été le théâtre à partir d’octobre 2015 et pendant des mois d’attaques anti-israéliennes commises le plus souvent par de jeunes Palestiniens isolés. Ces violences ont depuis diminué d’intensité, mais persistent de manière sporadique.

Le Hamas, ennemi juré d’Israël, contrôle l’enclave palestinienne de Gaza. Il est considéré comme une organisation « terroriste » par les États-Unis et l’Union européenne. Le Hamas et Israël se sont affrontés dans quatre guerres (2008, 2012, 2014 et 2021).

Source : AFP


Les services de sécurité israéliens ont annoncé hier avoir démantelé ces dernières semaines une cellule composée de plus de 50 membres du Hamas en Cisjordanie occupée, qui préparait des attaques anti-israéliennes.Plus de 50 membres du Hamas impliqués dans des activités de la cellule ont été arrêtés, a ainsi indiqué le Shin Beth dans un communiqué, affirmant avoir saisi des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut