Rechercher
Rechercher

Politique - Diplomatie

L'Irak "ne ménagera aucun effort pour aider le Liban", promet Kazimi en recevant Mikati

Il s'agit de la première visite officielle du Premier ministre libanais dans un pays arabe depuis sa prise de fonction. 

L'Irak

Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, reçu à Bagdad par son homologue irakien, Moustapha al-Kazimi. AFP PHOTO / HO / IRAQI PRIME MINISTER'S PRESS OFFICE

Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, s'est rendu lundi à Bagdad pour une "visite officielle de quelques heures", au cours de laquelle il a été reçu par son homologue irakien Moustapha al-Kazimi, qui a promis que l'Irak "ne ménagera aucun effort pour aider le Liban".  Il s'agit de la première visite officielle de M. Mikati dans un pays arabe depuis qu'il a pris ses fonctions de président du Conseil. Il s'était rendu le 10 octobre en Jordanie, mais à titre "privé". 

M. Mikati et le directeur général de la Sûreté générale libanaise, Abbas Ibrahim, qui l'accompagnait, ont été reçus par M. Kazimi en milieu de journée, au palais gouvernemental à Bagdad, où ils ont eu des entretiens en présence notamment du ministre irakien du Pétrole, Ihsan Abdul Jabbar. Lors de leur entretien, les deux Premiers ministres ont souligné "la force des relations entre le Liban et l'Irak et la nécessité de les renforcer à tous les niveaux en répondant aux aspirations des peuples libanais et irakien", rapporte un communiqué du bureau de presse de M. Mikati. "Le Liban remercie le gouvernement, le peuple et les autorités religieuses irakiens pour leur soutien permanent, en particulier dans les moments difficiles qui ont suivi l'explosion du port de Beyrouth", a déclaré M. Mikati. De son côté, M. Kazimi a souligné que "l'Irak ne ménagera aucun effort pour aider le Liban à surmonter les circonstances difficiles qu'il traverse."

M. Mikati a remercié son homologue irakien pour son aide au pays du Cèdre en crise, notamment en ce qui concerne le carburant envoyé au Liban mensuellement. Il a dans ce cadre demandé une augmentation de la quantité de carburant, ce qui permettrait d'améliorer l'approvisionnement en électricité. Les deux Premiers ministres ont dans ce cadre convenu que le ministre de l'Energie, Walid Fayad, se rende à Bagdad la semaine prochaine.

Le Liban a conclu, le 23 juillet dernier, un accord avec l’Irak, qui a accepté de lui fournir, chaque mois et pendant un an, entre 75.000 et 85.000 tonnes de carburant destiné aux centrales électriques, dans le but de réduire les pénuries de toutes sortes, notamment d'électricité et d'hydrocarbures. Le pétrole irakien ne pouvant pas être utilisé directement dans les centrales libanaises, il est échangé avec du fioul et du gas-oil adaptés. Jusqu'à présent, plusieurs chargements de carburant ont été acquis par ce mécanisme, sans toutefois que l'approvisionnement en courant ne se soit réellement amélioré.

Pour mémoire

Les détails de l’accord avec l’Irak pour le carburant à EDL

Lors de la réunion entre M. Mikati et M. Kazimi, il a également été convenu de former un haut comité conjoint entre les deux pays. Ce comité est dirigé par les deux vice-présidents des deux gouvernements et composé des ministres de la Santé, des Finances, de l'Industrie, de l'Agriculture et du Tourisme. Il devra travailler sur tous les dossiers de coopération, faciliter la circulation des passagers et des marchandises et étudier la possibilité d'annuler les visas entre les deux pays. Enfin, M. Mikati a invité M. Kazimi à se rendre à Beyrouth. Ce dernier a promis de le faire que ce soit à titre personnel ou officiel.


Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, s'est rendu lundi à Bagdad pour une "visite officielle de quelques heures", au cours de laquelle il a été reçu par son homologue irakien Moustapha al-Kazimi, qui a promis que l'Irak "ne ménagera aucun effort pour aider le Liban".  Il s'agit de la première visite officielle de M. Mikati dans un pays arabe depuis qu'il a pris ses...

commentaires (1)

Abbas Ibrahim l' accompagne, pour le surveiller... Comme c' etait le cas avec R. Hariri...

LeRougeEtLeNoir

14 h 40, le 25 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Abbas Ibrahim l' accompagne, pour le surveiller... Comme c' etait le cas avec R. Hariri...

    LeRougeEtLeNoir

    14 h 40, le 25 octobre 2021

Retour en haut