Rechercher
Rechercher

Économie

Carburant : nouveaux blocages de routes contre la levée des subventions

Plusieurs routes ont été coupées au Liban hier matin, au lendemain de la fin, de facto, des subventions sur les hydrocarbures qui a provoqué une nouvelle flambée des prix de l’essence, en plein contexte de crise.

Selon l’Agence nationale d’information (ANI, officielle), la corniche Pierre Gemayel à Beyrouth a été bloquée au niveau du siège du ministère de l’Énergie et de l’Eau. Le Centre de gestion du trafic et une partie des médias ont rapporté d’autres blocages à l’entrée nord de la capitale, ainsi que l’avenue Chafic Wazzan près de la base militaire navale, ou encore la voie rapide dite du « Ring », dans la capitale. Dans le Nord, la route maritime de Chekka ainsi que des routes intérieures ont été aussi bloquées par des manifestants, parmi lesquels figuraient des riverains excédés par les coupures de courant prolongées de la part des propriétaires de générateurs privés. À Tripoli, des chauffeurs de bus ont organisé un sit-in à l’entrée sud de la ville, protestant contre la cherté de vie et la hausse des prix des carburants. Le président du syndicat de ces chauffeurs, Chadi Sayed, a appelé le Premier ministre, Nagib Mikati, originaire de Tripoli, à aider la filière à assurer ses besoins en essence et en mazout. La filière appelle également les autorités à fixer les tarifs des transports publics « en fonction des prix des carburants ». Mercredi, la Fédération des syndicats des transports terrestres avait menacé de majorer elle-même dès lundi les tarifs appliqués par la profession sans attendre l’aval des autorités. Enfin, le représentant des distributeurs de carburant au Liban, Fadi Abou Chacra, a critiqué lors d’un point de presse la décision de la Banque du Liban (BDL) d’arrêter d’échanger des dollars provenant de ses réserves de devises contre des livres fournies par les importateurs, le tout au taux du marché. Il s’agit d’un des rouages du mécanisme de subvention en place depuis octobre 2019 – les échanges se faisaient toutefois à des taux inférieurs à ceux du marché –. Sa suppression signifie que les importateurs devront eux-mêmes chercher des dollars sur le marché, ce qui pourrait pousser le taux dollar/livre à la hausse. Mais selon Georges Brax, le représentant des propriétaires de stations-service, Fadi Abou Chacra a réagi à des informations de presse rapportant une position adoptée mercredi lors de la réunion du conseil central de la BDL. Il assure qu’aucune décision dans ce sens n’a cependant été notifiée aux acteurs de la filière.


Plusieurs routes ont été coupées au Liban hier matin, au lendemain de la fin, de facto, des subventions sur les hydrocarbures qui a provoqué une nouvelle flambée des prix de l’essence, en plein contexte de crise. Selon l’Agence nationale d’information (ANI, officielle), la corniche Pierre Gemayel à Beyrouth a été bloquée au niveau du siège du ministère de l’Énergie et de...

commentaires (1)

Probablement hors sujet, mais à méditer: En raison de l'appauvrissement de la population, de l'augmentation incontrôlée a tous les étages .. c’est un sous-développement durable qui semble se profiler. Avec l'hiver qui s'annonce, on ne peut occulter une relation causale entre la déforestation et la pauvreté . Les gens seront obligés de se chauffer et c'est tout notre écosystème qui risque de patir de ce déboisement incontrôlé, annoncé, qui concerne, à court terme, plus de cinquante pour cent de la population...

C…

09 h 00, le 22 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Probablement hors sujet, mais à méditer: En raison de l'appauvrissement de la population, de l'augmentation incontrôlée a tous les étages .. c’est un sous-développement durable qui semble se profiler. Avec l'hiver qui s'annonce, on ne peut occulter une relation causale entre la déforestation et la pauvreté . Les gens seront obligés de se chauffer et c'est tout notre écosystème qui risque de patir de ce déboisement incontrôlé, annoncé, qui concerne, à court terme, plus de cinquante pour cent de la population...

    C…

    09 h 00, le 22 octobre 2021

Retour en haut