Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban-ONU

Le Conseil de sécurité salue la formation du gouvernement Mikati

Le Conseil de sécurité salue la formation du gouvernement Mikati

Réunion du Conseil de sécurité. Photo d'archives AFP.

Les membres du Conseil de sécurité de l’Onu ont salué lundi « l’annonce, le 10 septembre, de la formation d'un nouveau gouvernement au Liban dirigé par le Premier ministre Nagib Mikati suivi du vote de confiance du Parlement libanais le 20 septembre comme des premiers pas nécessaires vers la résolution de la crise ».

Ils ont « réaffirmé leur ferme soutien à la stabilité, à la sécurité, à l'intégrité territoriale, à la souveraineté et à l'indépendance politique du Liban, conformément aux résolutions 1701 (2006), 1680 (2006), 1559 (2004) et 2591 (2021), ainsi qu'aux autres résolutions pertinentes du Conseil de sécurité ainsi que toutes les déclarations du président du Conseil de sécurité sur la situation au Liban ».

Les membres du Conseil de sécurité ont « exhorté le nouveau gouvernement libanais à mettre en œuvre rapidement et de manière transparente les réformes bien connues, nécessaires et tangibles, comme réitéré dans la déclaration ministérielle du nouveau gouvernement ». « Ces réformes sont essentielles pour répondre aux besoins urgents et aux aspirations légitimes de la population libanaise face aux défis sécuritaires, économiques, sociaux et humanitaires urgents auxquels le pays est confronté, ont-il ajouté, soulignant « l'importance de mettre en œuvre ces réformes afin d'assurer un soutien international efficace ».

Les membres du Conseil de sécurité ont par ailleurs « souligné l'importance de tenir des élections libres, équitables et inclusives en 2022, de manière transparente et selon le calendrier prévu, en garantissant la participation pleine, égale et significative des femmes en tant que candidates et électrices aux élections ».

Ils ont enfin réitéré « la nécessité d'une enquête rapide, indépendante, impartiale, approfondie et transparente sur les explosions qui ont frappé Beyrouth le 4 août 2020 et ont appelé toutes les parties libanaises à mettre en œuvre une politique tangible de dissociation de tout conflit extérieur, en tant que priorité importante, comme indiqué dans les déclarations précédentes, en particulier la Déclaration de Baabda de 2012 ».


Les membres du Conseil de sécurité de l’Onu ont salué lundi « l’annonce, le 10 septembre, de la formation d'un nouveau gouvernement au Liban dirigé par le Premier ministre Nagib Mikati suivi du vote de confiance du Parlement libanais le 20 septembre comme des premiers pas nécessaires vers la résolution de la crise ».Ils ont « réaffirmé leur ferme soutien à la stabilité, à la...