Rechercher
Rechercher

Agenda - Visite

La ministre belge pour la Coopération et le Développement à Khiam : Solidaires des Libanais dans cette crise

La ministre belge pour la Coopération et le Développement à Khiam : Solidaires des Libanais dans cette crise

Au centre de Kfarhamam qui s’occupe de 17 localités du Arkoub, le représentant de Dar el-Fatwa a remis au Dr Kamel Mehanna un souvenir en hommage aux services rendus aux habitants de la région, en présence de la ministre belge et de la délégation qui l’accompagne.

La ministre belge pour la Coopération et le Développement Meryame Kitir a choisi le centre médico-social de Amel à Khiam pour exprimer sa solidarité avec les Libanais qui ploient sous le poids d’une crise sans précédent. Tout en rendant hommage à l’action de l’association Amel pour préserver la dignité humaine, malgré les crises et les pénuries, la ministre Kitir a insisté sur l’importance de l’action humanitaire en ces temps difficiles. Le président fondateur de l’association, le Dr Kamel Mehanna, a remercié la ministre belge et la délégation qui l’accompagne pour son souci de voir sur le terrain les épreuves que traversent actuellement les gens au Liban, qu’ils soient libanais, syriens ou palestiniens. Il a aussi réclamé un sursaut de solidarité arabe et international avec le Liban, loin des calculs politiques.

Pour rappel, la ministre Meryame Kitir s’est rendue au Liban-Sud, à la tête d’une importante délégation belge qui comprend, outre l’ambassadeur Hubert Cooreman, des membres du ministère belge des Affaires étrangères et des journalistes. Elle a visité le centre de Amel à Khiam, mais aussi un camp de déplacés syriens à Sarda, qui n’est pas recensé officiellement mais qui abrite près d’un millier de familles syriennes. La ministre et la délégation qui l’accompagne ont insisté pour discuter directement avec les Libanais et les Syriens, afin de s’enquérir de leurs besoins et de leurs priorités.

La délégation s’est aussi rendue au centre médical de Kfarhamam (Arkoub), placé sous la supervision du ministère de la Santé et géré par Amel en coopération avec Dar el-Fatwa. Ce centre fournit des services à plus de 17 localités dans ce secteur. Là aussi, la délégation belge a écouté les doléances des gens, insistant à son tour sur l’importance des projets de développement qui tiennent compte des besoins et offrent à la femme de nouvelles opportunités, tout en privilégiant l’appartenance citoyenne au détriment du confessionnalisme et du clientélisme politique. À cet égard, Mme Kitir a estimé que le modèle fourni par Amel dans le domaine du droit de tous les citoyens dans le besoin à bénéficier d’aides et d’une chance est un projet pour l’avenir et un exemple à suivre.


La ministre belge pour la Coopération et le Développement Meryame Kitir a choisi le centre médico-social de Amel à Khiam pour exprimer sa solidarité avec les Libanais qui ploient sous le poids d’une crise sans précédent. Tout en rendant hommage à l’action de l’association Amel pour préserver la dignité humaine, malgré les crises et les pénuries, la ministre Kitir a insisté sur...