Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Iran

Amnesty dénonce « l’impunité » face aux morts suspectes en prison

Amnesty International a dénoncé le « climat d’impunité » systémique en Iran face à la mort en détention d’au moins 70 personnes en dix ans malgré des informations indiquant que nombre de ces décès étaient liés à l’usage de la torture. Les autorités iraniennes « se sont abstenues d’établir les responsabilités dans au moins 72 cas de morts en détention depuis janvier 2010 » malgré des informations indiquant qu’ils étaient dus au recours à la « torture ou autres mauvais traitements, ou à l’usage illégal d’armes à feu et de gaz lacrymogène par des agents de l’État », a déclaré Amnesty dans un communiqué. Le dernier cas recensé concerne Yasser Mangouri. Sa mort a été annoncée à sa famille le 8 septembre par des agents du Renseignement dans le nord-ouest de l’Iran, a rapporté l’organisation. Le 24 août, le chef des prisons a reconnu qu’un « comportement inacceptable » s’était tenu dans une prison de Téhéran après la publication à l’étranger de vidéos prétendument obtenues par des pirates informatiques montrant des violences contre des détenus. Des « tortures physiques et autres mauvais traitements » ont causé la mort de 46 des 72 détenus, selon le communiqué. Quinze autres sont morts après l’usage, par des gardiens de prison, d’armes à feu et de gaz lacrymogène pour réprimer des mouvements de protestation liés à la santé pendant la pandémie de Covid-19, selon la même source. Les onze derniers cas sont morts dans « des circonstances suspectes », a déclaré l’ONG en précisant ne pas disposer de plus d’informations.



Amnesty International a dénoncé le « climat d’impunité » systémique en Iran face à la mort en détention d’au moins 70 personnes en dix ans malgré des informations indiquant que nombre de ces décès étaient liés à l’usage de la torture. Les autorités iraniennes « se sont abstenues d’établir les responsabilités dans au moins 72 cas de morts en détention...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut