Rechercher
Rechercher

Agenda - Développement

USAID s’engage à améliorer les conditions de vie de 126 000 Libanais

USAID s’engage à améliorer les conditions de vie de 126 000 Libanais

Michel Moawad, directeur exécutif de la Fondation René Moawad, et l’ambassadrice des États-Unis à Beyrouth, Dorothy Shea, lors du lancement du projet. Photo USAID

L’Agence américaine de développement international USAID a annoncé le lancement d’un programme pour la « promotion des moyens de subsistance durables », qui permettra d’améliorer les conditions de vie de 126 000 personnes résidant aux quatre coins du pays. Ce projet, qui s’étalera sur les cinq prochaines années et coûtera 10 millions de dollars, sera implanté par un consortium de huit organisations, chapeautées par la Fondation René Moawad. « Ce projet a pour mission d’encourager les économies locales dans les régions libanaises à travers le développement du tourisme, de l’agriculture, des industries légères, des énergies alternatives ainsi que d’autres secteurs qui permettront de créer des emplois », indique Michel Moawad, directeur exécutif de la Fondation René Moawad. L’ambassadrice des États-Unis à Beyrouth, Dorothy Shea, explique pour sa part que « ce programme est le fruit de plusieurs années de partenariat entre le gouvernement américain et les municipalités libanaises ». « Un tel projet montre que nous pensons que les municipalités contribuent au développement social et économique du Liban », ajoute-t-elle.

L’initiative sera menée en partenariat avec 7 grands regroupements de municipalités, qui réunissent 130 structures en tout. Il s’agit des municipalités du district de Jbeil et l’Union des municipalités de Baabda-le Haut-Metn, l’Union des municipalités de Naher el-Estwan et el-Chaft dans le Akkar, l’Union des municipalités de Minieh et plusieurs municipalités de Zghorta, l’Union des municipalités du caza de Zahlé, de la Békaa centre et de Zahlé-Maalaka-Taanayel, l’Union des municipalités de Deir el-Ahmar et plusieurs municipalités de Baalbeck-Hermel, ainsi que l’Union des municipalités de Saïda-Zahrani.


L’Agence américaine de développement international USAID a annoncé le lancement d’un programme pour la « promotion des moyens de subsistance durables », qui permettra d’améliorer les conditions de vie de 126 000 personnes résidant aux quatre coins du pays. Ce projet, qui s’étalera sur les cinq prochaines années et coûtera 10 millions de dollars, sera implanté...