Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Des chiffres toujours en hausse : plus de 500 contaminations en 24h

Un peu plus de 13% seulement de la population a reçu les deux doses de vaccin jusque-là.

Des chiffres toujours en hausse : plus de 500 contaminations en 24h

Des infirmières portant des masques de protection contre le coronavirus à l’Hôtel-Dieu. Photo Marie Jo Sader

Le Liban a enregistré 517 nouveaux cas de coronavirus et deux décès durant les dernières 24h, des chiffres toujours en hausse après une accalmie de quelques semaines. Selon le bilan publié mercredi en fin de journée, 18 contaminations parmi les nouveaux cas proviennent de l'étranger. Ces chiffres portent à 548.972 le nombre de cas cumulés depuis février 2020, date de l'apparition de la pandémie dans le pays. Parmi ces cas, on dénombre un total de 7.881 décès et 534.768 guérisons. Pour ce qui est des cas toujours actifs, 123 patients sont hospitalisés, dont 57 sont admis aux soins intensifs. Le taux de positivité par rapport au nombre de tests de dépistage effectués ces quatorze derniers jours est, lui, de 2,9 %, un chiffre qui continue d'augmenter.

Sur le plan de la vaccination, le ministère de la Santé a précisé dans son rapport que 23,4 % des personnes éligibles ont reçu depuis mi-février une première dose, et 13,3 % les deux nécessaires pour atteindre l'immunité la plus complète possible avec les produits Pfizer, AstraZeneca, Spoutnik-V ou Sinopharm. Ces chiffres sont toujours considérés comme bas, et les experts insistent sur l'importance de la vaccination, en plus du respect des mesures sanitaires, pour éviter un nouveau pic épidémique dû au variant Delta. La présidente de la commission nationale chargée du suivi du Covid-19, Petra Khoury, avait ainsi mis en garde dernièrement contre "une vague de contaminations en septembre", appelant toutes les personnes résidant au Liban à prendre les deux doses du vaccin d'ici la fin de l'été.

Alors qu'à l'aéroport international de Beyrouth, les mesures de contrôle ont été renforcées pour tenter de freiner une reprise éventuelle de la pandémie due au variant Delta, la Sûreté générale libanaise a annoncé mardi de nouvelles mesures concernant l'ouverture de la frontière terrestre avec la Syrie. Les aller-retours transfrontaliers seront autorisés à différents jours de la semaine en fonction du type de voyage et les personnes souhaitant entrer au Liban devront, non seulement, présenter le résultat positif d'un test PCR datant de moins de 96 heures, mais également repasser un test de dépistage au poste-frontière. 


Le Liban a enregistré 517 nouveaux cas de coronavirus et deux décès durant les dernières 24h, des chiffres toujours en hausse après une accalmie de quelques semaines. Selon le bilan publié mercredi en fin de journée, 18 contaminations parmi les nouveaux cas proviennent de l'étranger. Ces chiffres portent à 548.972 le nombre de cas cumulés depuis février 2020, date de l'apparition de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut