Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Trois morts dans le crash d'un avion d'instruction dans le Kesrouan

Les causes de l'accident ne sont pas encore claires, certains médias évoquant les conditions météorologiques et d'autres une panne. 

Trois morts dans le crash d'un avion d'instruction dans le Kesrouan

La carcasse d'un avion s'étant écrasé dans le Kesrouan, au Liban, le 8 juillet 2021. Photo LBCI via AFP

Un petit avion privé de type Cessna s'est écrasé jeudi après-midi près de Ghosta, dans le Kesrouan, au nord de Beyrouth. Un accident qui a fait trois morts, selon les agences AFP et Reuters et des médias locaux.
L'appareil était utilisé à des fins de formation des pilotes et appartient à l'entreprise Open Sky. Cette entreprise offre des services de vols privés et propose notamment des survols touristiques du Liban. Le pilote et les deux passagers, un homme et une femme de la même famille, sont décédés, rapporte l'agence Reuters, qui cite des sources aéronautiques.

La direction de l'Aviation civile a publié en fin de journée un communiqué dans lequel elle donne quelques détails sur la trajectoire de l'appareil, un Cessna-172 d'Open Sky Aviation, sans toutefois confirmer le décès de ses passagers ni s'exprimer sur les causes du crash. Selon ce texte, l'avion avait décollé à 13h30 de l'Aéroport international de Beyrouth en direction de Jounieh-Jbeil et devait suivre un plan de vol préapprouvé par l'administration. A 13h50, après s'être écarté de ce plan de vol, l'avion à bord duquel se trouvaient trois personnes dont le pilote s'est écrasé à Ghosta. Une commission d'enquête a été immédiatement mise sur pied par le ministre sortant des Transports, Michel Najjar, précise l'Aviation civile. La Défense civile a, elle, confirmé que les trois passagers de l'avion étaient décédés et que leurs dépouilles avaient été transportées dans des hôpitaux de la région.

D'après les médias locaux, le crash s'est produit dans la zone de Aïn Warqa, entre les localités de Ghosta et de Meerab. La Défense civile s'est rendue sur les lieux ainsi que l'armée, qui a établi un périmètre de sécurité autour de la zone, le temps d'effectuer son enquête. D'après la chaîne LBCI, le crash aurait été causé par l'épais brouillard qui recouvre depuis ce matin les hauteurs du pays. La chaîne MTV évoque, elle, une panne technique. Dans un entretien accordé au Nahar, le président de la municipalité de Ghosta, Ziad Chalfoun, a indiqué que l'avion aurait légèrement percuté le toit d'une maison du village avant de s'écraser, faisant trois victimes.

Ces accidents sont rares au Liban, où l'utilisation de ces petits avions est coûteux.


Un petit avion privé de type Cessna s'est écrasé jeudi après-midi près de Ghosta, dans le Kesrouan, au nord de Beyrouth. Un accident qui a fait trois morts, selon les agences AFP et Reuters et des médias locaux.L'appareil était utilisé à des fins de formation des pilotes et appartient à l'entreprise Open Sky. Cette entreprise offre des services de vols privés et propose notamment des...

commentaires (4)

Flight into instrumental meteorological conditions is the number one killer of general aviation. More importantly, we would love to get the recordings from Beirut approach once the flight changed course and see if they were able to offer any help or were they left to themselves flying through minimal visibility.

Ziad Skaff

01 h 33, le 09 juillet 2021

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Flight into instrumental meteorological conditions is the number one killer of general aviation. More importantly, we would love to get the recordings from Beirut approach once the flight changed course and see if they were able to offer any help or were they left to themselves flying through minimal visibility.

    Ziad Skaff

    01 h 33, le 09 juillet 2021

  • Il n’y avait pas d’essence ……

    Eleni Caridopoulou

    01 h 24, le 09 juillet 2021

  • "......A 13h50, après s'être écarté de ce plan de vol, l'avion à bord duquel se trouvaient trois personnes dont le pilote, s'est écrasé......." Cela pourrait être interprété de diverses manières. RIP à ces passagers et au pilote.

    radiosatellite.online

    20 h 02, le 08 juillet 2021

  • Que faisait cet avion si près du relief par mauvaise visibilité alors que la mer offre un échappatoire grand ouvert vers l’ouest? Dieu ait leurs âmes. RIP

    Gros Gnon

    19 h 40, le 08 juillet 2021

Retour en haut