Rechercher
Rechercher

Monde - Coronavirus

Paris tombe le masque en extérieur, hausse des cas en Afrique

Paris tombe le masque en extérieur, hausse des cas en Afrique

Des Parisiens déambulent dans les rues de la capitale française, sans porter de masque. Gonzalo Fuentes/Reuters

Les Français ont tombé le masque à l’extérieur hier, symbolisant l’embellie sur le front du Covid-19 en Europe, tandis que Tokyo s’apprête à lever l’état d’urgence à près d’un mois des Jeux olympiques. Mais en Afrique, la troisième vague de l’épidémie « s’amplifie et s’accélère » avec les variants, a mis en garde hier le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur le continent, soulignant que le nombre de cas y augmente « de 22 % par semaine » et réclamant une augmentation de l’approvisionnement en vaccins. » Près de 12 millions de personnes sont désormais entièrement vaccinées, mais cela représente moins de 1 % de la population « du continent, a souligné l’OMS.

En France, à Disneyland Paris, Mickey et Pluto ont accueilli jeudi leurs premiers visiteurs, après plus de sept mois de fermeture. « Sur le territoire national, l’épidémie est en déclin, elle est en cours de maîtrise », s’est félicité le ministre français de la Santé Olivier Véran. Si le coronavirus continue de tuer en France (45 décès annoncés mercredi), les contaminations sont en net recul (3 058 nouveaux cas). Le gouvernement a décidé la levée de l’obligation du port du masque en extérieur – et de l’amende de 135 euros qui l’accompagnait – en pleine vague de chaleur et aux débuts de l’Euro de football. Peut-être toujours inquiets ou pas informés, beaucoup de parents amenant leurs enfants devant les écoles parisiennes portaient encore leur masque jeudi matin. Le masque reste obligatoire à l’intérieur (espaces culturels, commerces, bureaux ou transports en commun).

Japon : état d’urgence levé

Confrontée aussi à une situation épidémiologique » très, très bonne «, selon le chancelier Sebastian Kurz, l’Autriche rouvrira à compter du 1er juillet ses pistes de danse, pour la plupart fermées depuis la première vague de la pandémie en mars 2020. Le gouvernement autrichien a aussi annoncé la fin des restrictions des capacités pour les événements culturels. Le masque FFP2, imposé en janvier pour assurer une meilleure protection contre les variants, ne sera plus obligatoire. Il faudra cependant garder un masque classique dans les transports et lieux fermés.

Au Japon, à presque un mois de l’ouverture des Jeux olympiques à Tokyo, le Premier ministre Yoshihide Suga a confirmé hier que l’état d’urgence serait levé dimanche dans la capitale et dans d’autres départements du pays, même si des restrictions seront maintenues jusqu’au 11 juillet, notamment pour les bars et restaurants qui continueront à fermer en début de soirée. Le Japon fournira à ses ressortissants un passeport vaccinal à partir du mois prochain, selon le gouvernement.

En revanche, confrontées à une situation « dramatique », Moscou et sa région ont rendu la vaccination anti-Covid obligatoire dans le secteur des services (transports, restauration, culture, santé, éducation, banques...), une première en Russie face à une campagne d’immunisation qui patine et en l’absence de tout confinement.

L’Europe occidentale se prépare, elle, aux vacances d’été, et les ambassadeurs des Vingt-sept ont donné mercredi leur feu vert à l’ajout des États-Unis à la liste des pays et territoires dont les voyageurs, même non vaccinés contre le Covid-19, peuvent être admis dans l’UE. Les Européens se fondent notamment sur la situation épidémiologique et l’avancement de la campagne de vaccination, et les pays peuvent y figurer s’ils ont enregistré moins de 75 cas de Covid pour 100 000 habitants sur les 14 derniers jours.

Plans de relance approuvés

C’est le cas des États-Unis (73,9), qui ont cependant franchi mardi le seuil des 600 000 morts. Grâce à la campagne de vaccination, le nombre de décès quotidiens a considérablement baissé et permis un quasi-retour à la normale dans la majorité du pays, notamment en Californie et à New York, où 70 % des adultes ont reçu au moins une dose de vaccin.

La Commission européenne a, elle, approuvé hier le plan de relance de la Grèce, qui sera financé par l’emprunt commun européen destiné à atténuer l’impact économique de la pandémie. Athènes touchera 30,5 milliards d’euros de l’UE sur plusieurs années. Mercredi, le Portugal et l’Espagne étaient devenus les premiers pays à recevoir le feu vert de Bruxelles pour leurs plans de relance. L’Espagne, l’un des pays les plus meurtris par la première vague de la pandémie, doit toucher quelque 140 milliards d’euros.

Depuis son apparition fin 2019, le coronavirus a tué au moins 3 835 238 personnes dans le monde et contaminé près de 177 millions de personnes.

Source : AFP


Les Français ont tombé le masque à l’extérieur hier, symbolisant l’embellie sur le front du Covid-19 en Europe, tandis que Tokyo s’apprête à lever l’état d’urgence à près d’un mois des Jeux olympiques. Mais en Afrique, la troisième vague de l’épidémie « s’amplifie et s’accélère » avec les variants, a mis en garde hier le bureau de l’Organisation...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut