Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise

Aoun appelle la communauté internationale et l'ONU à aider davantage le Liban

Aoun appelle la communauté internationale et l'ONU à aider davantage le Liban

Le président de la République, Michel Aoun. Photo d'archives AFP

Le président de la République, Michel Aoun, a appelé lundi la communauté internationale et l'ONU à aider le Liban, notamment en facilitant le retour des réfugiés syriens dans leur pays.

Le chef de l'Etat a fait ce plaidoyer lors d'un entretien à Baabda avec la secrétaire générale adjointe des Nations unies et directrice du programme ONU Habitat, Maimouna Mohammad Charif. 

"L'aide reçue par le Liban n'est pas suffisante au vu des dégâts qu'il a subis, que ce soit après l'explosion au port de Beyrouth, ou encore avec la propagation de la pandémie de coronavirus et en raison de l'accueil des déplacés syriens", a estimé le président Aoun.

A ce propos, il a affirmé que le pays du Cèdre accueillait 1.800.000 réfugiés syriens - dont moins d'un million sont enregistrés auprès de l'ONU. "Le coût encouru par le Liban est de 45 milliards de dollars, en plus des répercussions négatives sur l'économie libanaise après la fermeture des frontières libano-syriennes et l'incapacité à exporter les produits libanais", a estimé le chef de l'Etat, appelant la communauté internationale et les Nations unies à œuvrer pour le retour des réfugiés en Syrie. 

"La volonté des Libanais pour faire face aux défis est ferme. La communauté internationale doit jouer son rôle pour aider à trouver des solutions aux crises successives dans notre pays", a plaidé M. Aoun, à la tête de l'Etat depuis 2016. La communauté internationale a conditionné son aide financière à des réformes structurelles dans un pays où la corruption est endémique. Sans gouvernement depuis plus de dix mois, le pays n'a toujours pas lancé le chantier des réformes.

ONU Habitat œuvre pour un développement urbain durable. Suite à la double déflagration meurtrière du 4 août, il a mené une enquête de terrain sur les dégâts et ramassé 160 000 tonnes de gravats. Il a également lancé un projet d'aide d'urgence d'une valeur de 157,7 millions de dollars et a réhabilité 23 écoles à Beyrouth et au Mont-Liban et 100 logements. D'après la présidence libanaise, Mme Charif a indiqué poursuivre son travail pour "fournir au Liban toute l'assistance possible pour qu'il puisse surmonter les circonstances difficiles qu'il traverse".


Le président de la République, Michel Aoun, a appelé lundi la communauté internationale et l'ONU à aider le Liban, notamment en facilitant le retour des réfugiés syriens dans leur pays. Le chef de l'Etat a fait ce plaidoyer lors d'un entretien à Baabda avec la secrétaire générale adjointe des Nations unies et directrice du programme ONU Habitat, Maimouna Mohammad Charif. "L'aide...