Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Mode

Chez Aïshti, le « Roi du Lac » devant la mer

Chez Aïshti, le « Roi du Lac » devant la mer

Collection « Roi du Lac », printemps/été 2021. Photo DR

Les enseignes libanaises d’avant-crise poursuivent leur combat pour préserver l’image d’un certain art de vivre en attendant des jours meilleurs. Aïshti, qui s’est attelé des années durant à replacer le Liban sur la carte mondiale de la mode et de l’art, accueillait dans son écurie cette semaine, contre vents et marées, un nouveau label.


Collection « Roi du Lac », printemps/été 2021. Photo DR

La griffe Roi du Lac débarquait donc à Beyrouth avec une collection spécialement sélectionnée uniquement pour Aishti by the Sea, centre commercial dédié à la mode face à la Méditerranée. Exposée à la boutique We Are the People du centre Aishti by the Sea depuis le 2 juin et jusqu’au 16 juin 2021, la marque a été lancée à Beyrouth le 8 juin dans le cadre d’un événement privé, en présence de sa fondatrice, la princesse Antea Brugnoni Alliata, et son mari et directeur créatif, Marco Kinloch, qui ont dessiné et peint à la main certaines pièces.


Collection « Roi du Lac », printemps/été 2021. Photo DR

Caractérisée par une explosion de couleurs et d’imprimés vifs, frais et joyeux, des caftans en soie et en coton, des chemises surdimensionnées, des ensembles de pantalons assortis, des blazers et des blousons d’aviateur, ainsi qu’une gamme de sets de table, Roi du Lac a été fondée en 2018 par l’illustrateur écossais Marco Kinloch et la princesse sicilienne Antea Brugnoni Alliata. Les dessins de Marco s’inspirent de son amour pour l’histoire du monde. Ses motifs distinctifs sont d’abord peints à la main puis imprimés sur des tissus de haute qualité exclusivement confectionnés pour Roi du Lac. Dans son magasin phare, à Rome, la marque propose trois catégories de produits : vêtements pour femmes, vêtements pour hommes et articles de table.


Les enseignes libanaises d’avant-crise poursuivent leur combat pour préserver l’image d’un certain art de vivre en attendant des jours meilleurs. Aïshti, qui s’est attelé des années durant à replacer le Liban sur la carte mondiale de la mode et de l’art, accueillait dans son écurie cette semaine, contre vents et marées, un nouveau label.Collection « Roi du Lac »,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut