Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19

Hassan à « L’OLJ » : Bientôt un marathon de vaccination Pfizer...

Samedi, 10 626 personnes ont reçu leur première dose du produit AstraZeneca. Plus de 6 000 d’entre elles sont âgées entre 30 et 40 ans. Les résidents étrangers étaient également nombreux à se faire vacciner.

Hassan à « L’OLJ » : Bientôt un marathon de vaccination Pfizer...

Devant l’un des centres de vaccination, des dizaines de personnes attendent de recevoir leur première dose d’AstraZeneca, dans le cadre de la journée marathon. Photo Hussam Shbaro

Après le succès de la journée marathon de vaccination avec le produit AstraZeneca organisée samedi, le ministère de la Santé envisage un événement similaire mais avec le vaccin Pfizer/BioNTech. Ce marathon, qui se tiendra prochainement, bénéficiera, dans un premier temps, « aux personnes âgées de plus de 60 ans qui n’ont pas encore été immunisées », a déclaré à L’Orient-Le Jour le ministre sortant de la Santé Hamad Hassan, soulignant qu’un second marathon du vaccin Pfizer sera organisé à l’intention des personnes âgées de plus de 50 ans. « À partir de ce soir (hier), nous allons recevoir des quantités suffisantes de Pfizer, annonce-t-il. Ce qui permettra de vacciner un plus grand nombre d’individus. Toutefois, l’avantage du vaccin AstraZeneca, c’est qu’il peut être administré à toutes les personnes âgées de plus de 30 ans, alors que le vaccin de Pfizer est plutôt réservé aux personnes présentant des maladies et à certaines tranches d’âge. »

Hier, 150 000 doses du vaccin Pfizer ont été réceptionnées. Des quantités similaires devraient continuer à être reçues toutes les semaines. « Cela nous permettra d’accélérer la vaccination, s’est félicité le ministre. À partir de cette semaine, la campagne est étendue aux personnes âgées de 40 à 49 ans présentant des maladies chroniques et des comorbidités (diabète, hypertension artérielle, surcharge pondérale, asthme, maladie cardiaque). La semaine prochaine, une nouvelle tranche d’âge sera visée, sachant que le vaccin Pfizer sera administré à toute personne âgée de plus de 12 ans présentant une comorbidité ou une maladie chronique. »

Lire aussi

Les vaccins Pfizer et AstraZeneca efficaces contre le variant indien

« Par ailleurs, a poursuivi Hamad Hassan, le ministère de la Santé a conclu des accords avec certaines universités pour importer à leur intention et à un prix réduit des doses de Pfizer. À partir de cette semaine, elles commenceront à vacciner leurs étudiants et ceux qui parmi leurs personnel et enseignants n’ont pas encore été englobés dans la campagne. »

Quid des moins de 30 ans ? « Grâce à un don du gouvernement chinois, nous avons commencé il y a un mois à vacciner avec Sinopharm ceux qui travaillent dans le secteur public, a répondu le ministre. En dehors de ce secteur, les jeunes de moins de 30 ans qui n’ont pas de problèmes de santé doivent attendre leur tour. En principe, ils recevront le vaccin cet été. Mais encore une fois, il faut savoir qu’ils ont moins de risques de développer une forme grave de la maladie, alors qu’il nous importe de vacciner les personnes à risque et celles qui présentent des comorbidités. »

Affluence de jeunes et de résidents étrangers

Revenant sur la journée de samedi, Hamad Hassan a estimé que le marathon a connu un « franc succès ». Selon les chiffres du ministère de la Santé, cette journée de vaccination a bénéficié à 10 626 personnes. Ce qui porte selon le bilan quotidien du ministère à 499 474 le nombre de personnes ayant reçu la première dose du vaccin et à 244 442 celles totalement vaccinées, soit respectivement 5,1 % et 10,5 % des personnes éligibles.

« Vu la réticence observée chez de nombreuses personnes à recevoir le vaccin AstraZeneca, nous avons jugé utile d’organiser un tel marathon qui avait également pour but de promouvoir la vaccination dans tous les mohafazats, d’autant que jusqu’à une période récente, c’est à Beyrouth, au Mont-Liban et au Metn que la plus grande affluence est constatée », a fait remarquer le ministre.

Trente centres sur l’ensemble du territoire ont rejoint la course à la vaccination samedi, « plusieurs grands espaces ont préféré ne pas y prendre part pour permettre à leurs équipes de travail de se reposer », poursuit-il. Toujours selon les chiffres du ministère, 23 % des personnes ayant reçu le vaccin n’étaient pas enregistrées sur la plateforme. « Elles l’ont fait en attendant leur tour devant les centres accrédités, s’est-il réjoui. Ce qui est encore plus important, c’est que cette journée a permis aux personnes que la campagne n’a pas encore englobées de bénéficier de la vaccination, principalement celles âgées entre 30 et 40 ans. De fait, près de 6 500 personnes appartenant à cette tranche d’âge ont reçu leur première dose. Plus encore, de nombreux résidents étrangers ont également pu se faire vacciner. D’ailleurs, l’un de nos principaux soucis, c’est d’immuniser toute personne se trouvant sur le sol libanais. »

Après le succès de la journée marathon de vaccination avec le produit AstraZeneca organisée samedi, le ministère de la Santé envisage un événement similaire mais avec le vaccin Pfizer/BioNTech. Ce marathon, qui se tiendra prochainement, bénéficiera, dans un premier temps, « aux personnes âgées de plus de 60 ans qui n’ont pas encore été immunisées », a déclaré à...
commentaires (1)

Why not open vaccination centers to all comers every Sunday. The vaccination rate in Lebanon is still very low and should be increased rapidly if life is too go back to normal.

Mireille Kang

02 h 14, le 31 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Why not open vaccination centers to all comers every Sunday. The vaccination rate in Lebanon is still very low and should be increased rapidly if life is too go back to normal.

    Mireille Kang

    02 h 14, le 31 mai 2021

Retour en haut