Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Jérusalem : Berry condamne "l'irruption" des forces israéliennes dans la mosquée al-Aqsa

Jérusalem : Berry condamne

Le président du Parlement libanais Nabih Berry. Photo d'archives AFP

Le président du Parlement libanais Nabih Berry a réagit samedi à la nuit de violences sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, qui a fait plus de 200 blessés, en majorité des Palestiniens, condamnant "l'irruption" des forces israéliennes au sein de la mosquée al-Aqsa.

"En tant que Libanais, et avant qu'il ne soit trop tard, nous sommes appelés à rejeter la haine et les futilités politiques gratuites dont seul l'ennemi israélien bénéficié, a affirmé M. Berry dans un communiqué. Il a ensuite condamné "l'irruption des forces d'occupation israélienne dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa (...) ainsi que les pratiques hostiles à l'encontre d'hommes de religions musulmans et chrétiens à Jérusalem".

Des dizaines de milliers de fidèles s'étaient réunis dans l'enceinte de l'esplanade des Mosquées - appelée Mont du Temple par les Juifs - pour la dernière grande prière du vendredi avant la fin du mois de ramadan. Des heurts ont éclaté quand des Palestiniens ont commencé à lancer des projectiles en direction de la police israélienne, qui a répliqué en faisant usage de grenades assourdissantes et en tirant sur les manifestants avec des balles en caoutchouc. Selon le Croissant-Rouge palestinien, au moins 205 Palestiniens ont été blessés, la plupart sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, la partie palestinienne de la ville occupée par Israël depuis 1967 puis annexée. La police israélienne a fait quant à elle état de 17 blessés dans ces rangs.

Ces manifestations sont les plus violentes à Jérusalem depuis les heurts ayant fait 125 blessés fin avril, mais aussi depuis les échauffourées liées au transfert controversé en 2018 de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem, voire à celles de l'été 2017 liées à la mise en place par Israël de détecteurs de métaux à l'entrée de l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam.


Le président du Parlement libanais Nabih Berry a réagit samedi à la nuit de violences sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, qui a fait plus de 200 blessés, en majorité des Palestiniens, condamnant "l'irruption" des forces israéliennes au sein de la mosquée al-Aqsa."En tant que Libanais, et avant qu'il ne soit trop tard, nous sommes appelés à rejeter la haine et les futilités...