Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

7% de la population vaccinée, 21 nouveaux décès

600 nouveaux cas enregistrés ces dernières 24 heures.



7% de la population vaccinée, 21 nouveaux décès

Des volontaires se préparent à distribuer des aides à des personnes dans le besoin, durant le Ramadan, à Nabatiyé, le 1er mai 2021. REUTERS/Aziz Taher

Le Liban, dont 7% seulement de la population à jusque-là été vaccinée contre le coronavirus, a enregistré 21 décès et 600 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié vendredi soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 531.834 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, parmi lesquels figurent 7.436 décès et 478.482 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, on dénombre 930 patients hospitalisés, dont 472 en soins intensifs. Le taux de propagation par rapport au nombre de tests effectués au cours des 14 derniers jours est de 9.1 %.

Vendredi, le président de la Commission scientifique chargée de la vaccination contre le Covid-19, Abdel Rahman Bizri, a indiqué dans un entretien télévisé que "7% de la population au Liban a été vaccinée contre le virus à ce jour". "Il est honteux de voir les centres de vaccinations fermées durant quatre jours, en ces circonstances", a déploré le médecin, en allusion à la fermeture durant les fêtes de Pâques orthodoxe entre vendredi et lundi dernier.
En effet, selon les chiffres du ministère de la Santé, au cours des dernières semaines, 329.877 personnes ont reçu une première dose de vaccin et 188.057 les deux doses nécessaires pour être immunisées. Cela représente respectivement 6.9% et 3.9 % de la population de plus de 18 ans.

Le Liban a réceptionné depuis mi-février 469.170 doses du vaccin Pfizer/BioNTech, à raison d'une cargaison quasiment hebdomadaire de quelque 30.000 doses. Des vaccins produits par AstraZeneca/Oxford sont également arrivés, ainsi qu'un don de 50.000 doses du vaccin chinois Sinopharm. Le vaccin russe Spoutnik V est pour sa part importé par le secteur privé, mais certaines livraisons prévues se font toujours attendre.

Vendredi, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a présidé une réunion pour faire le suivi du plan national de vaccination, le Liban devant recevoir davantage de doses de vaccins dont deux millions de doses Pfizer durant les mois de juin et juillet, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). "En conséquence de quoi, le ministère adoptera un mécanisme de vaccination qui permettra de vacciner deux cent mille personnes par semaine, à partir de début juin", ajoute l'Ani.

Le Futur vaccine
Le courant du Futur du Premier ministre désigné, Saad Hariri, a pour sa part lancé vendredi sa propre campagne de vaccination dans le Akkar, au Liban-Nord, et dans la Békaa, à Baalbeck, à l'aide de doses du Spoutnik V, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Des "dizaines" de personnes ont ainsi pu bénéficier de ce vaccins aujourd'hui, selon l'agence.

Un homme recevant une dose du vaccins Spoutnik V contre le coronavirus, le 7 mai 2021 dans le Akkar, au Liban-nord. Photo ANI

Au vu de la baisse des décès et des contaminations au coronavirus, la coprésidente de la commission nationale chargée du suivi du Covid-19, Petra Khoury, a estimé jeudi que le pays pourrait revenir à une "vie semi-normale" cet été, si les Libanais continuent à respecter les gestes barrières. "La période actuelle déterminera le sort de l'été", a affirmé la responsable, appelant les Libanais "à rester chez eux pendant les fêtes et à ne pas se rassembler".
Le Liban a été confiné au cours des fêtes de Pâques catholique et orthodoxe. Un nouveau bouclage est prévu la semaine prochaine pour la célébration du Fitr qui marque la fin du jeûne. Actuellement, un couvre-feu de 21h30 à 5h est en vigueur pendant le mois de ramadan.

Commentant la question du variant indien B.1.617 du coronavirus suspectés d'être responsable d'une virulence plus élevée du virus, le président de la commission parlementaire de la Santé, Assem Araji, a affirmé vendredi à Radio Liban qu'il n'y avait pas encore de preuve de présence de ce variant au Liban. "Les tests réalisés au Liban ne sont pas efficaces, et cela nécessite l'envoie d'échantillons à l'étranger", a-t-il expliqué. Le Liban interdit jusqu'à nouvel ordre l'entrée des voyageurs en provenance du Brésil et de l'Inde. "Cette mesure à elle seule est insuffisante", a toutefois prévenu le Dr Araji.


Le Liban, dont 7% seulement de la population à jusque-là été vaccinée contre le coronavirus, a enregistré 21 décès et 600 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié vendredi soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 531.834 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, parmi lesquels figurent 7.436 décès...

commentaires (1)

Les volontaires sur la photo viennent de l'Iran ?

Eleni Caridopoulou

19 h 37, le 07 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Les volontaires sur la photo viennent de l'Iran ?

    Eleni Caridopoulou

    19 h 37, le 07 mai 2021

Retour en haut