Rechercher
Rechercher

Société - Coronavirus au Liban

Des indicateurs "positifs" malgré 700 cas et 22 décès en 24h

"Lorsque mon tour arrivera, je recevrai le vaccin AstraZeneca", affirme le ministre sortant de la Santé, pour rassurer la population quant à ce vaccin qui a connu des déboires.

Des indicateurs

Des policiers contrôlant un véhicule à un barrage, le 2 mai 2021 au Liban. Photo Twitter/@LebISF

Au deuxième jour d'un bouclage pour les fêtes de Pâques orthodoxe, le Liban a enregistré 22 décès et 700 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié dimanche soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 528.208 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, parmi lesquels figurent 7.324 décès. Ces chiffres relativement bas par rapport aux jours précédents s'expliquent par le fait que la plupart des laboratoires sont fermés durant le week-end et que le nombre de tests de dépistage est par conséquent moins élevé que la moyenne quotidienne.

Depuis plusieurs semaines, on observe une tendance à la baisse dans les contaminations, les décès et les hospitalisations. Malgré cela, et pour éviter les rassemblements et une nouvelle accélération de la circulation du virus, le Liban est confiné pour une durée de trois jours à l'occasion des célébrations de Pâques des communautés orthodoxes, depuis 5h samedi jusqu'au mardi 4 mai à la même heure.

Comme elle l'ont déjà fait samedi, les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont dressé de nombreux barrages en différentes points du territoire pour s'assurer du respect du confinement. Des points de contrôle ont ainsi été signalés à Khiam (Sud), Bir Hassan (banlieue-sud de Beyrouth), Krayyé (caza de Baabda), et Rachaya. Mais de nombreux Libanais ont bravé le bouclage pour se rendre notamment sur les plages, alors que les températures se rapprochaient des 30 degrés. Des images de la chaîne LBCI montraient une foule de baigneurs, à Byblos notamment. Dans d'autres localités prisées par les nageurs, comme Batroun ou Kfar Abida, les municipalités ont demandé aux contrevenants de quitter les lieux.

Indicateurs positifs

Sur le plan de la vaccination, il convient de rappeler qu'une douzième cargaison de 29.250 doses du vaccin Pfizer/BioNTech est arrivée à Beyrouth samedi soir. Depuis mi-février, le Liban aura ainsi réceptionné 469.170 doses de ce vaccin, en plus d'un premier lot de vaccin produit par AstraZeneca/Oxford et d'un don de 50.000 doses du produit chinois Sinopharm. Le vaccin russe Spoutnik V est pour sa part importé par le secteur privé, mais certaines livraisons prévues se font toujours attendre.

Commentant la situation, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a estimé que "les indicateurs positifs sont visibles à l'œil nu", mais qu'il ne faut pas exagérer ces résultats et rester attachés aux mesures sanitaires, notamment dans les lieux de culte qui doivent prendre en considération la fragilité de la situation actuelle. Les gestes barrière n'ont pas souvent été respectés lors des célébrations de Pâques orthodoxe, ou encore durant le mois de ramadan.

Dans des déclarations à la chaîne télévisée al-Jadeed, M. Hassan a vanté les mérites du vaccin AstraZeneca/Oxford, alors que la confirmation de plusieurs cas de thromboses dans le monde font que de nombreuses personne sont réticentes à se faire injecter. "Lorsque mon tour arrivera, je prendrai le vaccin d'AstraZeneca et cela sera retransmis dans les médias", a promis le ministre sortant. "Ce vaccin est bon", a-t-il assuré. Au Liban, seules les personnes de plus de trente ans peuvent le recevoir.

Commentant le retard dans l'arrivée des lots de ce vaccin, Hamad Hassan a souligné que "55.000 doses d'AstraZeneca en provenance de Moscou étaient prêtes", mais que le ministère de la Santé ne les a toujours pas reçues, en attendant trois tests de laboratoires. "Ce soir, nous allons recevoir 130.000 doses en provenance d'une usine qui fabrique ce vaccin en Italie", a-t-il conclu.


Au deuxième jour d'un bouclage pour les fêtes de Pâques orthodoxe, le Liban a enregistré 22 décès et 700 nouveaux cas de coronavirus durant les dernières 24 heures, selon le rapport publié dimanche soir par le ministère de la Santé. Ce bilan quotidien porte à 528.208 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, parmi lesquels figurent 7.324 décès. Ces chiffres...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut