Rechercher
Rechercher

Politique

« Le Parlement est responsable du chaos », accusent les Kataëb

Réuni hier sous la présidence de son chef, Samy Gemayel, le bureau politique Kataëb a fait assumer au Parlement « la responsabilité du chaos au niveau des affaires de transferts de fonds à l’étranger ». « Le fait que le Parlement n’ait pas approuvé une loi sur le contrôle des capitaux constitue la raison première de l’anarchie à laquelle nous assistons : les banques sont tantôt poursuivies parce qu’elles ont transféré des fonds à l’étranger et tantôt condamnées à effectuer ces transferts, ce qui a ouvert la porte à des décisions contradictoires », a déploré le parti de Samy Gemayel.

« Tant qu’une ligne juridique claire fondée sur la loi et non sur des décisions discrétionnaires n’est pas tracée, la confusion restera de mise », ont averti les Kataëb qui ont par ailleurs stigmatisé les divisions « belliqueuses » au sein de la magistrature. « La classe politique a réussi à généraliser le chaos en portant un coup au prestige et à l’indépendance de la justice, lorsqu’elle a réussi à l’entraîner dans ses boues politiciennes », a regretté le parti. Il a aussi dénoncé « le chaos et l’exploitation politique qui marquent la question des pourparlers (avec Israël) sur la frontière maritime » sud.



Réuni hier sous la présidence de son chef, Samy Gemayel, le bureau politique Kataëb a fait assumer au Parlement « la responsabilité du chaos au niveau des affaires de transferts de fonds à l’étranger ». « Le fait que le Parlement n’ait pas approuvé une loi sur le contrôle des capitaux constitue la raison première de l’anarchie à laquelle nous assistons :...

commentaires (1)

Cheikh Bach nous manque ! nostalgie quand tu nous tiens ...

Le Point du Jour.

19 h 57, le 24 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Cheikh Bach nous manque ! nostalgie quand tu nous tiens ...

    Le Point du Jour.

    19 h 57, le 24 avril 2021

Retour en haut