Rechercher
Rechercher

Société - Covid-19

L’infection risque de se propager plus rapidement durant le ramadan

L’infection risque de se propager plus rapidement durant le ramadan

Le comité scientifique en charge du suivi du Covid-19 au ministère de la Santé recommande le vaccin AstraZeneca aux personnes âgées de plus de 30 ans. Anwar Amro/AFP

À la veille du mois sacré du ramadan qui débute aujourd’hui, des mises en garde contre une explosion des cas de Covid-19, similaire à celle observée au lendemain des fêtes de Noël et du Nouvel An, ont été lancées hier. À juste titre, alors que le pays continue d’enregistrer au quotidien des chiffres importants au compteur de l’épidémie et que la campagne de vaccination avance à pas de tortue. Hier, 42 décès ont en fait été déplorés et 1 008 nouveaux cas signalés, un chiffre faussement bas, puisque les tests de dépistage effectués durant le week-end sont peu nombreux (8 756 tests le dimanche contre plus de 21 000 en cours de semaine). Ce qui porte à 497 854 le nombre cumulé des cas enregistrés depuis février 2020, au nombre desquels 6 703 décès et 408 659 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 1 977 patients sont hospitalisés, dont 869 en soins intensifs.

« Si les rassemblements et les iftars ne sont pas contrôlés et la mesure de 30 % de capacité respectée au sein des mosquées, la situation va dégénérer », a donc déclaré le président de la commission parlementaire de la Santé, Assem Araji, dans un entretien accordé au site d’information en ligne el-Nashra. Le député a dans ce contexte regretté « le cafouillage qui se poursuit » sur le plan de la gestion de la pandémie par les autorités.

De son côté, le directeur de l’hôpital universitaire Rafic Hariri, Firas Abiad, a également craint une « propagation plus large du virus » au cours du mois de jeûne. « Avec le début du mois sacré, les contacts sociaux entre les gens vont augmenter, que ce soit dans les maisons, les restaurants ou les lieux de culte, a-t-il écrit dans une série de tweets. Ils vont se réunir comme le font habituellement les gens lors de ce genre d’occasion. Certains porteront un masque, bien qu’il soit difficile de le garder en mangeant. Certains respecteront les gestes barrières, même si nous savons désormais que les nouveaux variants du coronavirus se propagent également dans l’atmosphère, réduisant l’efficacité de nombreuses mesures. » Et de conclure : « Il est important d’accélérer la campagne de vaccination. »

Depuis le coup d’envoi de cette campagne le 14 février dernier, 196 459 personnes ont déjà reçu leur première dose du vaccin, parmi lesquelles 103 611 ont déjà eu la seconde dose.

Le processus d’inoculation se poursuit, et à partir de lundi prochain ce sont les journalistes qui recevront le vaccin chinois Sinopharm. C’est ce qu’ont affirmé hier les ministres sortants de la Santé et de l’Information, respectivement Hamad Hassan et Manal Abdel Samad, au cours d’une conférence de presse conjointe. À ce jour, 18 % des journalistes au Liban ont déjà contracté le coronavirus, s’est inquiétée Mme Abdel Samad. « C’est un chiffre alarmant supérieur à la moyenne de la population », a-t-elle regretté.

Quant à M. Hassan, il a souligné que le comité scientifique en charge du suivi de la pandémie au ministère de la Santé a calqué ses recommandations pour la vaccination avec le produit d’AstraZeneca sur celles émises au Royaume-Uni, en conseillant l’administration de ce vaccin à toute personne de plus de 30 ans.


À la veille du mois sacré du ramadan qui débute aujourd’hui, des mises en garde contre une explosion des cas de Covid-19, similaire à celle observée au lendemain des fêtes de Noël et du Nouvel An, ont été lancées hier. À juste titre, alors que le pays continue d’enregistrer au quotidien des chiffres importants au compteur de l’épidémie et que la campagne de vaccination avance...

commentaires (1)

Ne plus le voir, et plus le lire, ne plus l'entendre, celui-là, quel rêve!

Je partage mon avis

11 h 47, le 13 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Ne plus le voir, et plus le lire, ne plus l'entendre, celui-là, quel rêve!

    Je partage mon avis

    11 h 47, le 13 avril 2021

Retour en haut