Rechercher
Rechercher

Économie - Indicateur

Baisse de 38 % des revenus du port de Beyrouth en janvier

Les revenus du port de Beyrouth ont baissé de 38 % à fin janvier dernier en glissement annuel, selon les chiffres du bulletin Lebanon This Week publié par Byblos Bank, atteignant 7,7 millions de dollars, contre 12,4 millions de dollars en janvier 2020. En rythme mensuel, le déclin a été de 29,4 % par rapport aux 10,9 millions de dollars totalisés en décembre dernier. Ainsi, 375 000 tonnes de marchandises ont transité par le port de la capitale libanaise au premier mois de l’année, constituant une baisse de 19 % par rapport aux 462 000 tonnes de décembre dernier et une hausse de 3,3 % représentant 363 000 tonnes en glissement annuel, dont 327 000 d’importations. Ces dernières constituant alors une baisse de 11,6 % par rapport aux 370 000 tonnes importées en décembre 2020 et une hausse de 9,4 % par rapport aux 299 000 tonnes importées en janvier de la même année. Les importations ont représenté 87,2 % de la totalité des marchandises en transit via 95 navires (contre 116 en décembre et 130 en janvier 2020).

Le déclin des revenus du port de Beyrouth et la contraction de son activité sont principalement dus aux crises successives qu’a connues le Liban en 2020 : la crise économique et financière impactant les liquidités disponibles en devises et les importations, la pandémie de Covid-19, restreignant le trafic maritime international et la double explosion en son sein, le 4 août 2020, causant la suspension de son activité durant huit jours et quelque 300 millions de dollars de dégâts, selon une estimation de la Banque mondiale fin août.

Parallèlement au port de Beyrouth, les revenus du port de Tripoli (Liban-Nord), qui le seconde, ont, eux, atteint 1,6 million de dollars, soit une baisse de 5 % en rythme mensuel (1,7 million de dollars en décembre dernier) et une hausse de 25,8 % en glissement annuel (1,3 million de dollars en janvier 2020). Quelque 167 709 tonnes de marchandises y ont transité, en baisse de 51 % par rapport aux 343 191 tonnes de décembre dernier et de 11 % par rapport aux 188 669 tonnes de janvier 2020. Les importations ont compté pour 108 539 tonnes, soit une chute de 60,6 % en comparaison aux 275 725 tonnes comptabilisées au dernier mois de l’année 2020 et de 15,4 %, contre 128 252 tonnes au premier mois de la même année. Les importations transitant via 50 navires au port de Tripoli à fin janvier dernier, contre 73 navires en décembre dernier et 51 en janvier 2020, ont ainsi compté pour 64,7 % de la totalité des marchandises.


Les revenus du port de Beyrouth ont baissé de 38 % à fin janvier dernier en glissement annuel, selon les chiffres du bulletin Lebanon This Week publié par Byblos Bank, atteignant 7,7 millions de dollars, contre 12,4 millions de dollars en janvier 2020. En rythme mensuel, le déclin a été de 29,4 % par rapport aux 10,9 millions de dollars totalisés en décembre dernier. Ainsi,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut