Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Explosion sur un navire iranien

L'ONU appelle "à une retenue maximale"

L'ONU appelle

Un navire-cargo non identifié naviguant dans le détroit d'Ormuz, au large d'Oman, le 15 janvier 2012. Photo AFP / MARWAN NAAMANI

L'ONU appelle "à une retenue maximale" au Moyen-Orient après une explosion survenue mardi sur un navire iranien en mer Rouge qui pourrait avoir été commise par Israël, a déclaré mercredi son porte-parole.

"Nous sommes préoccupés" et "même si les circonstances (de cet événement) restent peu claires, nous voulons souligner l'importance pour les parties concernées, y compris les pays de la région, d'observer une retenue maximale", a indiqué Stéphane Dujarric, tout en déplorant un "quatrième évènement de ce type dans la région en un peu plus d'un mois".

L'ONU demande à ces mêmes pays "de s'abstenir de prendre des mesures conduisant à l'escalade, et en particulier de respecter leurs obligations en vertu du droit international", a-t-il ajouté.

Téhéran a annoncé mercredi qu'"un navire commercial" iranien, le Saviz, croisant en mer Rouge avait été endommagé la veille par une explosion d'origine indéterminée alors que des informations de presse font état d'une attaque de "représailles" israélienne. L'agence iranienne Tasnim a de son côté qualifié le Saviz de bâtiment utilisé par les forces armées du pays et précisé qu'il avait été endommagé par "l'explosion de mines magnétiques sur sa coque".

Citant une source officielle américaine, le quotidien américain New York Times a rapporté que "les Israéliens avaient prévenu les Etats-Unis que leurs forces avaient frappé le (Saviz mardi) à environ 7h30 heure locale". Les autorités israéliennes n'ont pas réagi immédiatement aux informations du journal.


L'ONU appelle "à une retenue maximale" au Moyen-Orient après une explosion survenue mardi sur un navire iranien en mer Rouge qui pourrait avoir été commise par Israël, a déclaré mercredi son porte-parole. "Nous sommes préoccupés" et "même si les circonstances (de cet événement) restent peu claires, nous voulons souligner l'importance pour les parties concernées, y compris les pays...