Rechercher
Rechercher

Économie - Réserves de la BDL

Wazni insiste à nouveau sur la nécessité de rationner les subventions

Le Liban sera à court de fonds pour financer les importations de base à partir de fin mai, et le retard dans le lancement d’un plan pour le rationnement des subventions coûte 500 millions de dollars par mois, a affirmé le ministre sortant des Finances, Ghazi Wazni, dans un entretien accordé à l’agence Reuters vendredi. « Mais le problème réside dans le fait que le gouvernement en place est un cabinet sortant, et cette décision (la levée des subventions, NDLR) est difficile sur le plan social, mais nécessaire. Elle aurait dû être déjà prise », a-t-il estimé. Le pays du Cèdre est sans gouvernement depuis août 2020.

Dans un entretien au quotidien libanais anglophone Daily Star, le ministre sortant des Finances avait indiqué jeudi que « le gouverneur de la BDL Riad Salamé avait informé le Premier ministre sortant Hassane Diab que la banque centrale ne pourra pas continuer à subventionner les produits, n’ayant plus que 1,5 milliard de dollars environ de réserves restantes dans ce but », un chiffre déjà évoqué dans la presse. Toujours selon le ministre, le gouvernement planche toujours sur un système de cartes prépayées réservé aux plus vulnérables pour remplacer les subventions. Ce système devra être voté par le Parlement.

À la mi-mars, Hassane Diab avait estimé que les réserves de la Banque du Liban permettraient de subventionner les denrées essentielles (blé, carburants, médicaments, etc.) jusqu’en juin au plus tard.


Le Liban sera à court de fonds pour financer les importations de base à partir de fin mai, et le retard dans le lancement d’un plan pour le rationnement des subventions coûte 500 millions de dollars par mois, a affirmé le ministre sortant des Finances, Ghazi Wazni, dans un entretien accordé à l’agence Reuters vendredi. « Mais le problème réside dans le fait que le gouvernement...

commentaires (2)

On devrait inventer un bouton ON/OFF pour qu’on puisse l’actionner pour faire taire ces incapables et les réduire au silence éternel. Ils ne font que remuer le couteau dans nos plaies purulentes avec leurs têtes de C... et ils se prennent pour les premiers de la classe. Nous avons droit tous les jours à des discours et des décisions prises par les vendus pour nous dire qu’ils continuent de fignoler le projet de notre massacre avec le sourire niais affiché pour nous achever. DEBOUT LES LIBANAIS IL EST PLUS QUE TEMPS DE MONTRER CE QUE VALENT TOUS CES VOLEURS ASSASSINS DÉGUISÉS EN RESPONSABLES POLITIQUES. OU EST VOTRE FIERTÉ, VOTRE AMOUR PROPRE, VOTRE DIGNITÉ? QU’ATTENDEZ-VOUS ENCORE DE CETTE BANDE DE BRAS CASSÉS ET D’INCOMPÉTENTS? QUE CRAIGNEZ-VOUS ENCORE ALORS QUE VOUS AVEZ TOUT PERDU?

Sissi zayyat

13 h 30, le 06 avril 2021

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • On devrait inventer un bouton ON/OFF pour qu’on puisse l’actionner pour faire taire ces incapables et les réduire au silence éternel. Ils ne font que remuer le couteau dans nos plaies purulentes avec leurs têtes de C... et ils se prennent pour les premiers de la classe. Nous avons droit tous les jours à des discours et des décisions prises par les vendus pour nous dire qu’ils continuent de fignoler le projet de notre massacre avec le sourire niais affiché pour nous achever. DEBOUT LES LIBANAIS IL EST PLUS QUE TEMPS DE MONTRER CE QUE VALENT TOUS CES VOLEURS ASSASSINS DÉGUISÉS EN RESPONSABLES POLITIQUES. OU EST VOTRE FIERTÉ, VOTRE AMOUR PROPRE, VOTRE DIGNITÉ? QU’ATTENDEZ-VOUS ENCORE DE CETTE BANDE DE BRAS CASSÉS ET D’INCOMPÉTENTS? QUE CRAIGNEZ-VOUS ENCORE ALORS QUE VOUS AVEZ TOUT PERDU?

    Sissi zayyat

    13 h 30, le 06 avril 2021

  • S’il pouvait rationner ses déclarations et moins nous casser les oreilles, il serait certainement plus utile

    Liberté de Penser

    09 h 27, le 06 avril 2021

Retour en haut