Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Le Hezbollah salue la visite du pape François en Irak


Le Hezbollah salue la visite du pape François en Irak

Le pape François à son départ d'Irak, le 8 mars 2021. Vatican Media/Handout via REUTERS

Le Hezbollah a salué lundi la visite en Irak du pape François, qui a rencontré le grand ayatollah chiite Ali Sistani, et en a profité pour tirer à boulet rouges sur les Etats-Unis. 

"Le Hezbollah salue la visite du Pape François en Irak et ses résultats positifs, en particulier sa rencontre Ali  Sistani", peut-on lire dans le communiqué du parti chiite publié lundi. Le Hezbollah "exprime son soutien" au pape François "qui a souligné la nécessité de réduire les souffrances, l'injustice, l'oppression, la pauvreté, les persécutions religieuses et intellectuelles, les guerres, les actes de violence (...)", est-il ajouté.

"Le Hezbollah estime qu'au cours des deux dernières décennies, l'Irak a été soumis à de guerres multiples lancées par l'occupation américaine et le terrorisme wahhabite de Daech (acronyme arabe de l'Etat islamique), qui forment les deux faces d'une même pièce contre l'Irak, son peuple et son unité nationale", accuse le parti chiite. Ce dernier espère que cette visite sera l'occasion pour l’Irak de "restaurer son rôle sur la scène internationale et régionale et de renforcer son unité nationale et son droit naturel à la souveraineté et à la stabilité".

Pour finir, le Hezbollah a souligné "le rôle important que jouent les autorités spirituelles religieuses dans le monde pour dénoncer le terrorisme et souligner les valeurs d'harmonie et de coexistence ainsi que le droit des peuples à la résistance et à la légitime défense contre l'occupation (...)".


Le Hezbollah a salué lundi la visite en Irak du pape François, qui a rencontré le grand ayatollah chiite Ali Sistani, et en a profité pour tirer à boulet rouges sur les Etats-Unis. "Le Hezbollah salue la visite du Pape François en Irak et ses résultats positifs, en particulier sa rencontre Ali  Sistani", peut-on lire dans le communiqué du parti chiite publié lundi....