Rechercher
Rechercher

Économie - Finance

Imad Hoballah demande l’application du déblocage des comptes bancaires des industriels

Le ministre sortant de l’Industrie, Imad Hoballah, a demandé samedi à la Banque du Liban (BDL) et à l’Association des banques (ABL) d’appliquer effectivement la circulaire n° 556 de la Banque centrale du 27 mai 2020, permettant le déblocage d’une enveloppe de 100 millions de dollars de liquidités en devises. Ce montant avait alors pour but de financer ponctuellement les besoins en matières premières des industriels, qui subissent depuis la fin de l’été 2019 des restrictions sur les retraits et les transferts à l’étranger en devises. Le texte précise que la BDL fournit uniquement 90 % des liquidités nécessaires aux industriels, qui verront leur enveloppe personnelle limitée à 300 000 dollars maximum. L’enveloppe globale de 100 millions de dollars permettait ainsi de fournir un maximum de 300 000 dollars à 333 entreprises en même temps.

Selon le ministre, seuls « 40 % » de la somme promise ont été effectivement alloués aux industriels, soit 40 millions, alors que le ministère a approuvé les dossiers, comme le veut la procédure. Les industries locales éprouvent des difficultés à importer les matières premières, à cause des restrictions bancaires. C’est pour cette raison que le fonds Cedar Oxygen a été lancé en juillet 2020, pour pallier ce manque et stimuler les exportations, afin de fournir des devises au pays, à un moment où il en a le plus besoin.


Le ministre sortant de l’Industrie, Imad Hoballah, a demandé samedi à la Banque du Liban (BDL) et à l’Association des banques (ABL) d’appliquer effectivement la circulaire n° 556 de la Banque centrale du 27 mai 2020, permettant le déblocage d’une enveloppe de 100 millions de dollars de liquidités en devises. Ce montant avait alors pour but de financer ponctuellement les besoins en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut