Rechercher
Rechercher

Économie - Fret

CMA CGM va intégrer le port de Tripoli dans deux de ses lignes maritimes

CMA CGM va intégrer le port de Tripoli dans deux de ses lignes maritimes

Le port de Tripoli. Photo P.H.B.

Le transporteur et logisticien CMA CGM, qui figure parmi les leaders mondiaux du secteur, va intégrer dès février le port de Tripoli dans deux de ses lignes maritimes existantes, a annoncé hier dans un communiqué la direction de l’autorité qui gère cette infrastructure, la deuxième plus importante du pays après Beyrouth.

Selon le communiqué, le port de Tripoli deviendra ainsi une escale desservie par CMA CGM sur la ligne Med Express, qui passe également par les ports de Hamad (Qatar), Jebel Ali (Émirats arabes unis), Karachi (Pakistan), Nhava Sheva (officiellement appelé port de Jawaharlal Nehru, Inde), Mundra (Inde), Djeddah (Arabie saoudite), Le Pirée (Grèce), Malte et Gênes (Italie). La seconde ligne, Megem, dessert de son côté Jebel Ali, Hamad, Dammam (Arabie saoudite), al-Jubayl (Arabie saoudite), Djeddah (Arabie saoudite), Port-Saïd (Égypte) et Mersine (Turquie). Ces deux nouvelles lignes porteront à 5 le nombre de circuits dans lesquels CMA CGM a intégré le port de Tripoli, contre 9 à Beyrouth où le transporteur est aussi très présent.

Le directeur du port, Ahmad Tamer, a considéré que la décision du transporteur est « une preuve éclatante de la grande confiance des entreprises internationales » vis-à-vis des perspectives offertes par le port de Tripoli en matière de transport et de logistique. Il a également indiqué que des travaux d’expansion de l’infrastructure, qui doivent être financés par un prêt de 86 millions de dollars accordé par la Banque islamique de développement et approuvé en novembre 2018, pourraient démarrer cette année, sans plus de précisions.

Le port de Tripoli est le seul du pays, avec Beyrouth, à être équipé de grues géantes (au nombre de deux) et d’un bassin capable d’accueillir des porte-conteneurs. Si sa taille est beaucoup plus modeste que celle de Beyrouth (qui opère 16 grues géantes), la zone portuaire sur laquelle il est situé offre un important potentiel de développement. Le port de Beyrouth est, lui, toujours actif malgré les dégâts catastrophiques provoqués par la double explosion meurtrière qui est survenue le 4 août et dont les causes n’ont toujours pas été élucidées.


Le transporteur et logisticien CMA CGM, qui figure parmi les leaders mondiaux du secteur, va intégrer dès février le port de Tripoli dans deux de ses lignes maritimes existantes, a annoncé hier dans un communiqué la direction de l’autorité qui gère cette infrastructure, la deuxième plus importante du pays après Beyrouth.Selon le communiqué, le port de Tripoli deviendra ainsi une...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut