Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Disparition

Mort du banquier libano-brésilien Joseph Safra, l'homme le plus riche du Brésil

Le banquier libano-brésilien Joseph Safr, mort jeudi à 82 ans, dans une photo datée de 2002. Photo d'archives AFP / Pascal GUYOT

Le banquier libano-brésilien Joseph Safra, homme le plus riche du Brésil, est mort jeudi à 82 ans "de causes naturelles", à Sao Paulo, a annoncé la banque qui porte son nom dans un communiqué.

Né en 1938 à Beyrouth, membre de la communauté juive libanaise, il s'était installé au Brésil en 1962 pour reprendre avec ses frères la banque fondée par son père, décédé l'année suivante.
Le groupe Safra est devenu par la suite un empire financier, présent aujourd'hui dans plus de 25 pays.

D'après le classement du magazine Forbes, Joseph Safra était l'homme le plus riche du Brésil et possédait la 63e fortune au monde, estimée à 23,2 milliards de dollars. Mécène et philanthrope, il avait reversé une partie de cette fortune à des projets de recherche médicale. Il avait également acquis des sculptures d'Auguste Rodin pour en faire don à la Pinacothèque de Sao Paulo, un des principaux musées de la ville. En 1999, son frère Edmond était mort asphyxié lors d'un incendie criminel provoqué dans son appartement de Monaco par l'un de ses aide-soignants, une affaire qui avait défrayé la chronique.


Le banquier libano-brésilien Joseph Safra, homme le plus riche du Brésil, est mort jeudi à 82 ans "de causes naturelles", à Sao Paulo, a annoncé la banque qui porte son nom dans un communiqué. Né en 1938 à Beyrouth, membre de la communauté juive libanaise, il s'était installé au Brésil en 1962 pour reprendre avec ses frères la banque fondée par son père, décédé l'année...