Rechercher
Rechercher

Crise

Gaz domestique : le risque de pénurie a priori écarté selon les distributeurs

Le risque d’une pénurie de bonbonnes de gaz à usage domestique, utilisées principalement pour la cuisine et le chauffage, serait pour le moment écarté, ont affirmé à L’Orient-Le-Jour deux sources concordantes proches du dossier.

Le syndicat des propriétaires des usines de remplissage de gaz domestique avait mis en garde hier, dans un communiqué, contre une pénurie imminente. « La crise gagne de l’ampleur avec l’approche de l’hiver et les sociétés importatrices commencent à rationner ce produit », peut-on lire dans le communiqué. « Nous avons rencontré le gouverneur de la BDL et les crédits seront débloqués dans quelques jours, entraînant ainsi un retour à la normale », a toutefois affirmé Jean Hatem, le secrétaire général du syndicat des distributeurs de bonbonnes de gaz, contacté par L’Orient-Le Jour. « La Banque du Liban (BDL) n’avait pas débloqué les crédits nécessaires aux importateurs, ce qui les empêchait d’assurer de façon fluide la distribution du gaz à usage domestique », a-t-il expliqué. Ainsi, alors que le marché libanais nécessite 1 000 tonnes de gaz par jour en hiver, seules environ 600 tonnes, soit 60 % de la demande, sont disponibles quotidiennement, selon les chiffres du syndicat.

Le Liban est traversé depuis plus d’un an par une crise des liquidités qui a fait brutalement reculer la livre face au dollar. La BDL avait donc permis, par le biais de la circulaire n°530 d’octobre 2019, aux importateurs de produits de base, comme les hydrocarbures, d’obtenir auprès d’elle 90 % des dollars dont ils ont besoin pour payer leurs fournisseurs au taux officiel de 1 507,5 livres pour un dollar, contre plus de 8 000 livres le dollar sur le marché noir actuellement.

Hier, le syndicat des distributeurs des bonbonnes de gaz a finalement appelé les citoyens à « ne pas se ruer vers le gaz domestique », une solution ayant été trouvée pour empêcher la pénurie.



Le risque d’une pénurie de bonbonnes de gaz à usage domestique, utilisées principalement pour la cuisine et le chauffage, serait pour le moment écarté, ont affirmé à L’Orient-Le-Jour deux sources concordantes proches du dossier. Le syndicat des propriétaires des usines de remplissage de gaz domestique avait mis en garde hier, dans un communiqué, contre une pénurie imminente....

commentaires (1)

LE SEUL PROBLEME qui se pose, qui se posera tres bientot avec beaucoup plus de gravite est qu,aucune initiative ne sera salutaire tant que la meme racaille & ses hommes liges restent au pouvoir. pr ex: relever la TVA, le peuple aurait avale . oui MAIS le surplus ramasse ira dans leur poches encore et encore...ALORS???

gaby sioufi

14 h 33, le 26 novembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • LE SEUL PROBLEME qui se pose, qui se posera tres bientot avec beaucoup plus de gravite est qu,aucune initiative ne sera salutaire tant que la meme racaille & ses hommes liges restent au pouvoir. pr ex: relever la TVA, le peuple aurait avale . oui MAIS le surplus ramasse ira dans leur poches encore et encore...ALORS???

    gaby sioufi

    14 h 33, le 26 novembre 2020