Rechercher
Rechercher

Agriculture

L’USaid lance un nouveau programme d’assistance au secteur agroalimentaire

L’USaid lance un nouveau programme d’assistance au secteur agroalimentaire

L’ambassadrice des États-Unis, Dorothy Shea, hier, lors du lancement d’un nouveau programme d’assistance à l’économie libanaise, baptisé ARE (Agriculture and Rural Empotements). Photo D.R..

L’Agence américaine pour le développement international (USaid) a annoncé hier le lancement d’un nouveau programme d’assistance s’étendant sur plusieurs années à l’économie libanaise, qui traverse la pire crise de son histoire récente.

Baptisé ARE (pour Agriculture and Rural Empotements) et doté d’un budget de 57 millions de dollars, ce programme cible principalement, comme son nom l’indique, le secteur de l’agroalimentaire ainsi que les acteurs de « l’économie rurale », a précisé l’agence dans son communiqué retraçant la présentation réalisée en visioconférence par l’ambassadrice des États-Unis Dorothy Shea et la directrice de l’USaid au Liban, Mary Eileen Devitt, entre autres parties prenantes. L’objectif est de débloquer des débouchés à l’exportation, créer des emplois et augmenter les revenus des acteurs des filières soutenues.

Les entreprises pourront ainsi, dans un délai de 12 mois, proposer des projets agricoles qui ont besoin d’un financement. Il s’agira d’une bourse allant de « 10 000 à 150 000 dollars (voire plus) », selon le directeur de la communication de l’USaid, Pierre Sawaya, et non de prêts.

Toutefois, une partie des coûts de certains projets pourraient être à la charge de l’agriculteur lui-même. L’ARE étudiera donc les projets et décidera « au cas par cas de la sélection d’un maximum de 15 entreprises durant la première année ». Il existe plusieurs critères de sélection, entre autres la faisabilité du projet et sa compatibilité avec les objectifs affichés de l’ARE, ou encore son impact sur l’environnement.

Lors de l’événement organisé, « plusieurs dizaines de participants ont exprimé leur souhait de collaborer », toujours selon Pierre Sawaya. L’USaid finance depuis plusieurs années de nombreux projets en rapport avec le secteur agricole libanais, ainsi que ceux prenant place dans des zones rurales.


L’Agence américaine pour le développement international (USaid) a annoncé hier le lancement d’un nouveau programme d’assistance s’étendant sur plusieurs années à l’économie libanaise, qui traverse la pire crise de son histoire récente.Baptisé ARE (pour Agriculture and Rural Empotements) et doté d’un budget de 57 millions de dollars, ce programme cible principalement, comme...

commentaires (0)

Commentaires (0)