Rechercher
Rechercher

Monde universitaire

Lancement de la seconde édition du Prix Michel Eddé

L’Observatoire de la fonction publique et de la bonne gouvernance (OFP) de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) annonce le lancement de la seconde édition du Prix Michel Eddé pour la meilleure thèse de doctorat sur la bonne gouvernance publique. Les auteurs des thèses retenues recevront un trophée et se partageront, selon leur classement, la somme de 20 000 $, à savoir : le 1er prix : 10 000 $, le 2e prix : 6 000 $ et le 3e prix : 4 000 $.

Le prix a été décerné pour la première fois en 2020 à Joumana Debs Nahas, pour sa thèse intitulée « La démocratie à l’épreuve du consociativisme au Liban », soutenue à l’USJ, et à Ali Ahmad el-Amine, pour sa thèse intitulée « Les effets potentiels des variables macroéconomiques sur la crise monétaire et le système de taux de change fixe dans une petite économie ouverte », soutenue à l’Université de Jordanie.

Le prix est ouvert à tous les Libanais résidant au Liban ou à l’étranger, ayant soutenu une thèse de doctorat sur la bonne gouvernance publique, entre 2016 et 2020. Les candidats sont invités à présenter leurs projets avant le 26 mars 2021.

Détails et modalités sur le site de l’USJ et la page Facebook de l’« Observatoire de la fonction publique ». Pour plus d’informations, prière de contacter l’observatoire sur le 01/421000, ext. : 4531 ou sur l’adresse suivante : [email protected]


L’Observatoire de la fonction publique et de la bonne gouvernance (OFP) de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ) annonce le lancement de la seconde édition du Prix Michel Eddé pour la meilleure thèse de doctorat sur la bonne gouvernance publique. Les auteurs des thèses retenues recevront un trophée et se partageront, selon leur classement, la somme de 20 000 $, à...