Rechercher
Rechercher

Méditerranée orientale

Pompeo en Grèce pour calmer les tensions

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a entamé hier en Grèce des entretiens visant à favoriser une « désescalade » des tensions en Méditerranée orientale et encourager un dialogue naissant entre Athènes et Ankara. Le secrétaire d’État s’est entretenu avec son homologue grec Nikos Dendias à Thessalonique, dans le nord de la Grèce. Aucun communiqué officiel n’a été publié à l’issue de la réunion. Avant cette tournée, un haut responsable américain avait souligné la nécessité d’une « désescalade en Méditerranée orientale », soulignant à des journalistes que Mike Pompeo avait « exprimé sa profonde inquiétude ». Ce responsable a insisté sur la nécessité de « réduire le risque d’accidents ou d’incidents » et de « s’abstenir de toute mesure unilatérale qui attise les tensions », exhortant la Grèce et la Turquie à « parvenir à un accord ». Les tensions sont vives depuis des semaines entre Athènes et Ankara qui se disputent des gisements d’hydrocarbures en Méditerranée. Les deux pays membres de l’Alliance atlantique, comme les États-Unis, ont toutefois annoncé la prochaine reprise de négociations bilatérales.



Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a entamé hier en Grèce des entretiens visant à favoriser une « désescalade » des tensions en Méditerranée orientale et encourager un dialogue naissant entre Athènes et Ankara. Le secrétaire d’État s’est entretenu avec son homologue grec Nikos Dendias à Thessalonique, dans le nord de la Grèce. Aucun communiqué...

commentaires (0)

Commentaires (0)