Rechercher
Rechercher

Syrie

Trump sur l’« élimination » d’Assad : Damas dénonce un « État voyou »

La Syrie a fustigé hier le président américain Donald Trump qui a dit avoir envisagé d’« éliminer » le chef de l’État syrien Bachar el-Assad, qualifiant les États-Unis d’État « voyou et hors la loi », selon l’agence de presse officielle SANA. M. Trump a affirmé mardi avoir envisagé d’« éliminer » M. Assad en 2017 mais que le chef du Pentagone de l’époque, Jim Mattis, s’y était opposé. « Les déclarations du chef de l’administration américaine (...) montrent clairement le niveau (...) des pratiques politiques irréfléchies » des États-Unis, a indiqué le ministère des Affaires étrangères, cité par SANA. « Les aveux de M. Trump confirment que l’administration américaine est un État voyou et hors la loi, qui poursuit les mêmes méthodes que les organisations terroristes avec des meurtres et des liquidations », ajoute le ministère. Mardi, M. Trump a déclaré sur la chaîne américaine Fox News qu’il aurait « préféré éliminer » M. Assad, assurant qu’il avait « veillé à ce que cela soit planifié » après une attaque chimique en avril 2017 attribuée au pouvoir syrien. « Mattis ne voulait pas le faire. Mattis était un général largement surestimé, et je m’en suis séparé », a-t-il ajouté.


La Syrie a fustigé hier le président américain Donald Trump qui a dit avoir envisagé d’« éliminer » le chef de l’État syrien Bachar el-Assad, qualifiant les États-Unis d’État « voyou et hors la loi », selon l’agence de presse officielle SANA. M. Trump a affirmé mardi avoir envisagé d’« éliminer » M. Assad en 2017 mais que le chef du...

commentaires (0)

Commentaires (0)