Rechercher
Rechercher

Économie

Explosions au port : des députés veulent permettre aux victimes de retirer des dollars

Un groupe de députés appartenant au groupe parlementaire Liban fort a préparé une proposition de loi revêtue du caractère de « double urgence » qui autorise les victimes de la double explosion, le 4 août au port de Beyrouth, qui a endommagé une grande partie de la capitale, de retirer jusqu’à l’équivalent de 15 000 dollars en espèces de leurs comptes en devises.

Le texte, daté d’hier, vise spécifiquement les comptes en devises « fortes » – dollars américains, livres sterling, euros, francs suisses et yens japonais – sur lesquels les banques ont imposé des restrictions en marge de la crise économique que traverse le pays depuis près d’un an.

Ce montant, disponible pour le propriétaire et le locataire de « tout foyer ou tout commerce impacté » par l’explosion au port de Beyrouth, devra être alloué à la rénovation du bien en question. Les auteurs de ce projet de loi demandent aussi que la Banque du Liban publie une circulaire en ce sens. Le texte reste toutefois trop sommaire et ne dit pas, par exemple, comment sera tracé l’argent retiré afin de vérifier qu’il est bien alloué aux réparations.


Un groupe de députés appartenant au groupe parlementaire Liban fort a préparé une proposition de loi revêtue du caractère de « double urgence » qui autorise les victimes de la double explosion, le 4 août au port de Beyrouth, qui a endommagé une grande partie de la capitale, de retirer jusqu’à l’équivalent de 15 000 dollars en espèces de leurs comptes en...

commentaires (0)

Commentaires (0)