Rechercher
Rechercher

Covid-19

Tristes records : sept décès et 309 contaminations

Tristes records : sept décès et 309 contaminations

Lors d’une marche organsiée hier à la mémoire des victimes de la double explosion de mardi. Reuters/Hannah McKay

Le Liban a enregistré hier le plus haut record de contaminations au coronavirus, mais aussi de décès des suites de la maladie depuis le début de la pandémie en février avec respectivement 309 nouveaux cas et sept décès.

Selon le rapport quotidien du ministère de la Santé, 303 cas ont été signalés localement, principalement à Beyrouth (54), Baabda (45) et dans le Metn (28), sachant que 98 cas sont en cours d’investigation.

Au Liban-Sud, dix cas ont été dépistés dans le camp de réfugiés palestiniens de Kfarbada, dans la région de Kharayeb, selon le comité sanitaire de la localité. Celui-ci a appelé toutes les personnes ayant été en contact avec les patients contaminés à s’isoler pendant 14 jours. Deux contaminations ont également été enregistrées dans le camp de Aïn el-Héloué, a annoncé l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa).

Dans le Nord, le village de Bkaasifrine a, lui, été placé en état d’urgence sanitaire par la municipalité après la détection d’un cas positif. À Zalka, les bureaux du cadastre ont été fermés après la détection de trois cas parmi les fonctionnaires en poste.

Au total, 7 121 personnes ont été contaminées par le Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie, dont 87 décès. À ce jour, 2 377 se sont rétablies. Sur les 4 657 personnes toujours positives, 177 sont hospitalisées, dont 35 en soins intensifs.


Le Liban a enregistré hier le plus haut record de contaminations au coronavirus, mais aussi de décès des suites de la maladie depuis le début de la pandémie en février avec respectivement 309 nouveaux cas et sept décès.Selon le rapport quotidien du ministère de la Santé, 303 cas ont été signalés localement, principalement à Beyrouth (54), Baabda (45) et dans le Metn (28), sachant...

commentaires (0)

Commentaires (0)