Rechercher
Rechercher

Explosions à Beyrouth

La mairie de Tel Aviv illuminée aux couleurs du drapeau libanais

Une initiative qui ne fait pas l'unanimité.

La mairie de Tel Aviv illuminée aux couleurs du drapeau libanais

Photo tirée du site de Haaretz et publiée par la municipalité de Tel Aviv.

Le bâtiment de la mairie de Tel Aviv était illuminé mercredi soir avec avec une image du drapeau libanais projetée sur sa façade en solidarité avec Beyrouth où plus de 100 personnes ont été tuées lors de deux énormes explosions dans le port de la capitale. D'après les autorités libanaises, quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées "sans mesures de précaution" dans le port, sont à l'origine des déflagrations.

Le maire de Tel Aviv avait provoqué une controverse en annonçant vouloir projeter l'image du drapeau libanais. "L'humanité passe au-dessus de tous les conflits et nos cœurs sont avec le peuple libanais, après le terrible désastre qu'il a vécu", avait écrit le responsable municipal Ron Huldai, sur Twitter.

Lire aussi

Macron au Liban jeudi pour "rencontrer l'ensemble des acteurs politiques"

Avec cette idée, le responsable municipal s'inscrit dans la continuité d'initiatives similaires aux Emirats arabes unis, où la célèbre tour Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute du monde, s'est illuminée aux couleurs du drapeau libanais, ainsi qu'en Egypte, où le drapeau a été projeté sur les célèbres pyramides de Guizeh. La Tour Eiffel va aussi être éteinte à partir de ce soir à minuit pour rendre hommage à toutes les victimes de la double explosion. 

"Le monde à l'envers"
Comme le rapporte le quotidien israélien Haaretz, les réactions opposées à cette annonce ne se sont pas fait attendre et le maire de Tel Aviv a notamment été accusé de vouloir pactiser avec l'ennemi. Le ministre des Affaires de Jérusalem, Rafi Peretz, a souligné que, s'il ne s'opposait pas à l'envoi d'aides humanitaires, "brandir le drapeau d'un pays ennemi au cœur-même de Tel Aviv est moralement douteux". Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre actuel, Benjamin Netanyahu, a de son côté qualifié cette initiative de "délit".

Accueillir des blessés en Galilée ?
Cette polémique intervient alors qu'à l'instar de nombreux pays, Tel Aviv, par la bouche des ministres de la Défense, Benny Gantz, et des Affaires étrangères, Gaby Askenazi, avait proposé mardi de fournir au Liban des aides humanitaires et médicales, via des pays tiers.

Réagissant à cette offre, qui n'a pas été commentée par les autorités libanaises, Masad Barhoum, le directeur d'un hôpital de Nahariya, dans le nord d'Israël, a annoncé être "prêt à accueillir les blessés". M. Barhoum aurait, selon ses propres dires rapportés par le Haaretz, contacté le président et le Premier ministre libanais, Michel Aoun et Hassane Diab, pour leur proposer son aide, indiquant avoir, ces dernières années, traité 3.000 blessés de la guerre en Syrie. Le responsable hospitalier a encore indiqué avoir été "informé par l'armée israélienne de la possibilité que des blessés arrivent du Liban".

Les équipes de sauvetage libanaises continuaient mercredi, de rechercher d'éventuels survivants, alors que les derniers bilans, toujours provisoires, faisaient état de plus de 135 morts, près de 5.000 blessés et des dizaines de disparus.

La tension entre Israël et le Liban était montée d'un cran ces derniers jours, l'armée israélienne étant en état d'alerte à la frontière libanaise. La semaine dernière, après des mois de calme relatif, Israël a dit avoir déjoué une attaque "terroriste" et ouvert le feu sur des hommes armés ayant franchi la "Ligne bleue" séparant le Liban et Israël, avant qu'ils ne repartent côté libanais. Le Premier ministre israélien a attribué l'infiltration au Hezbollah, un mouvement armé pro-iranien très influent au Liban et que l'Etat hébreu considère comme son ennemi. Accusé de "jouer avec le feu", le Hezbollah a démenti toute implication.


Le bâtiment de la mairie de Tel Aviv était illuminé mercredi soir avec avec une image du drapeau libanais projetée sur sa façade en solidarité avec Beyrouth où plus de 100 personnes ont été tuées lors de deux énormes explosions dans le port de la capitale. D'après les autorités libanaises, quelque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium, stockées "sans mesures de précaution"...

commentaires (13)

De temps en temps on de souvient qu'on est des humains après tout.....

Wlek Sanferlou

18 h 54, le 06 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • De temps en temps on de souvient qu'on est des humains après tout.....

    Wlek Sanferlou

    18 h 54, le 06 août 2020

  • Et si on laissait les peuples vivrent en paix et en harmonie, en bons voisins, comme ils le souhaitent, au lieu de les pousser dans d'éternels conflits dont ils ne veulent pas? Le monde ne s'en porterait-il pas mieux?

    NAUFAL SORAYA

    07 h 19, le 06 août 2020

  • M AOUN REGARDER CETTE BELLE IMAGE E LA MUNICIPALITE DE TEL AVIV COLORE AU DRAPEAU LIBANAIS MEME QUAND LE PAYS EST EN GUERRE VOILEE AVEC ISRAEL NE PENSEZ QU'A VOTRE PEUPLE POUR UNE FOIS ACCEPTER CETTE OFFRE ISRAELIENNE DE RECEVOIR DES BLESSES DANS LEURS HOPITAUX DU NORD SURTOUT LES PLUS TOUCHES, NOS MEDECINS AURONT COMME CELA PLUS DE TEMPS POUR SOIGNER LA MASSE DES AUTRES MONTREZ POUR UNE FOIS QUE VOUS N'ETES PAS INFEODE A HEZBALLAH ET QUE VOUS AVEZ LE LIBAN A COEUR AVANT VOTRE CHAISE DE BAABDAT RAPPELEZ VOUS QUE MEME LA FAMILLE PROCHE DU LEADER DE HAMAS A ETE SOIGNE EN ISRAEL ALORS QU'IL LEUR ENVOIE DES ROQUETTES SOUVENT ET QUE LES AVIONS DES EMIRATS UNIS ONT ATTERI EN ISRAEL POUR ENVOYER DES SECOURS AUX PALESTINIENS DONT UNE PARTIE COMME VOUS EST ASSEZ ........... ( censure oblige )POUR Y AVOIR RENONCE LA VERITE A UNE OUVERTURE AUSSI HUMAINE ET PACIFIQUE , M AOUN VOUS VOUS DEVEZ DE DIRE UN GRAND OUI ET DE REMERCIER CE PAYS CAR DEJA EN 1982 IL A SAUVE LES CHRETIENS DU LIBAN DE L'EMPRISE PALESTINIENNE ET LEUR A FAIT RECONQUERIR LEUR PAYS NE CEDER PAS A LA TENTATION DE LE PERDRE POUR GARDER VOTRE SIEGE, ECOUTEZ VOTRE COEUR PAS VOTRE GENDRE JEUNOT ET INEXPERIMENTE DANS CE QUI FAIT LA GRANDEUR D'UN HOMME D'ETAT MAIS PAS SA FORTUNE

    LA VERITE

    03 h 28, le 06 août 2020

  • Merci aux initiatives humaines et humanitaires israéliennes... le futur sera ainsi

    Serge Séroff

    02 h 58, le 06 août 2020

  • En tant que libanais, je remercie de tout cœur le Maire de Tel- Aviv, Mr. Ron Huldai et le Directeur de l’hôpital de Naharya, Mr. Masad Barhoum pour primer le cœur à l’intérêt personnel et l’humanitaire au conflit mais surtout pour nous montrer, en ce moment si difficile, qu’il reste encore un mince filet d’espoir de pouvoir vivre un jour en paix. Je croyais qu’il fallait du courage pour faire la guerre mais je vois maintenant qu’il faudra non seulement du courage mais en plus de la grandeur d’âme pour faire la paix. Malheureusement, nous ne retrouvons aucune de ces deux qualités chez nos hideux dirigeants libanais. La honte s’ajoute au dégoût, encore et toujours, vis-à-vis de ceux-là même qui n’ont pas eu la décence de répondre à une offre comme celle-ci, en ce moment où à cause de leur propre lâcheté, nous avons besoin de la moindre miette de charité. Il est grand temps de faire un nettoyage à fond de ce système de valeurs pourri qui est le nôtre et de les mettre tous à la porte d’une bonne fois pour toutes!

    Fady Abou Hanna

    00 h 51, le 06 août 2020

  • Quelle preuve d’intelligence! Si les responsables politiques libanais pouvaient avoir ne serait-ce qu’une infime partie de l’intelligence de ce Monsieur, le pays ne serait pas dans cette situation de délabrement. Stop aux ignares incompétents. Messieurs les religieux politisés ou faut-il dire politiciens religieux corrompus, ayant la décence de quitter la scène que vous avez bien trop longtemps occupée. Place à un état laïque fort et compétent .

    Gthome

    23 h 41, le 05 août 2020

  • Suite de lon commentaire : Crise de confiance + crise économique + crise financière + crise sociale + Covid + Destruction de la capitale.... accepter la main tendue du voisin du sud aurait pu faire baisser la tension.... peut-on se permettre des aventures guerrières encore? Arrivés à ce stade?? Pacifier le pays est une URGENCE PREMIÈRE pour penser à remettre de l’ordre en interne... occasion ratée

    RadioSatellite.co

    23 h 30, le 05 août 2020

  • BRAVO et MERCI En espérant que le liban officiel se comporte de la même manière si Israel aurait besoin d’aide Humanitaire. Ceci dit, vous passez sous silence, la proposition du gouvernement israélien de recevoir les blessés libanais. Au nord d’israel, tout un grand hôpital a été préparé pour recevoir Quelques milliers de blessés libanais. Idem ailleurs. Proposition transmise via la FINUL mais le liban OFFICIEL n’a pas daigné répondre... comme si le liban pouvait se permettre le luxe de recevoir une aide humanitaire.

    RadioSatellite.co

    23 h 27, le 05 août 2020

  • Ce genre d’initiative qui vient du cœur et qui expose l’auteur à la vindicte des autres mérite le respect. Il y a des deux côtés de la frontière une majorité silencieuse de victimes de ce conflit qui souffrent pareil et sont accusés de traîtrise quand ils veulent simplement être humains.

    Antoine Eddé

    23 h 22, le 05 août 2020

  • INITIATIVE HONORABLE DU MAIRE DE TEL AVIV ET DU GOUVERNEMENT ISRAELIEN QUI A PERMIS D,ELEVER LE DRAPEAU LIBANAIS. MERCI. LES SENTIMENTS HUMAINS NE CONNAISSENT PAS DE BORNES. LE FERONS-NOUS JAMAIS CHEZ NOUS POUR QUELQUE RAISON HUMANITAIRE ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    22 h 42, le 05 août 2020

  • J'espère que la visite du Président Macron s'inscrit dans un processus global de paix dans la région pour en finir avec tous les problèmes à la fois !

    MGMTR

    21 h 43, le 05 août 2020

  • L’Atomium à Bruxelles sera aussi éteint ce mercredi soir en hommage au victimes

    Eeckhout Christian

    21 h 28, le 05 août 2020

  • Sincèrement merci au maire de Tel Aviv !! Il est vrai que dans une situation pareil toutes les objections et malentendu et même l’état de guerre tombent ... En espérant que cela ne soit pas eux qui ont déclencher cette explosion Si ce n’est pas eux alors étant donné que certain en Israël ne veulent pas de guerre avec Liban alors pour ma part je pense que bientôt le hezb n’aura plus de raison d’exister en tant que résistance mais doit exister en tant que parti politique

    Bery tus

    21 h 18, le 05 août 2020