Rechercher
Rechercher

Iran

Khamenei gracie ou réduit les peines de plus de 2.000 prisonniers

Khamenei gracie ou réduit les peines de plus de 2.000 prisonniers

Le guide suprême iranien Ali Khamenei, le 30 avril 2018. Photo d'archives AFP Photo/Iranian Supreme Leader's Website /HO

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a gracié ou réduit les peines de plus de 2.000 prisonniers à l'occasion de deux fêtes musulmanes, a annoncé mercredi le site officiel de l'ayatollah.

Au total, 2.135 prisonniers, condamnés par "des tribunaux généraux, révolutionnaires, administratifs ou militaires", sont concernés, est-il ajouté sans plus de précisions. Ces grâces ou réductions de peines ont été accordées à l'occasion de deux fêtes musulmanes se déroulant les 7 et 8 août.

Depuis mars, des dizaines de milliers de détenus ont bénéficié de permissions de sortie afin de limiter la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus dans les prisons. Selon le porte-parole de l'Autorité judiciaire Gholamhossein Esmaïli, plus de 60.000 prisonniers sont en ce moment en permission. Depuis l'apparition de la maladie Covid-19 en Iran fin février, plus de 317.400 contaminations ont été officiellement enregistrées, dont 17.800 décès.


Le guide suprême iranien Ali Khamenei a gracié ou réduit les peines de plus de 2.000 prisonniers à l'occasion de deux fêtes musulmanes, a annoncé mercredi le site officiel de l'ayatollah.

Au total, 2.135 prisonniers, condamnés par "des tribunaux généraux, révolutionnaires, administratifs ou militaires", sont concernés, est-il ajouté sans plus de précisions. Ces grâces ou...