Rechercher
Rechercher

Football / Premier League

City qualifié pour la C1, mais...

Le club de Manchester saura aujourd’hui s’il sera de la compétition phare européenne ou non, le TAS devant rendre sa décision sur sa suspension pour deux ans par l’UEFA.

City qualifié pour la C1, mais...

Manchester City a assuré sa qualification sportive pour la prochaine Ligue des champions grâce à une victoire gourmande à Brighton (5-0). Raheem Sterling (à terre) a, lui, inscrit un triplé. Mais la participation de City à la C1 doit maintenant se jouer sur le terrain judiciaire. Adam Davy/Pool/AFP

Victorieux à Brighton (5-0), Manchester City a assuré sportivement sa qualification pour la prochaine C1, alors que les Blues de Chelsea ont concédé une défaite inquiétante à Sheffield United (3-0), samedi lors de la 35e journée de Premier League.

Encore en lice en FA Cup et en Ligue des champions (C1), Manchester City, dauphin de Liverpool, a assuré sa qualification sportive pour la prochaine C1 grâce donc à une victoire gourmande à Brighton. Raheem Sterling a inscrit un triplé, accompagné par Bernardo Silva et Gabriel Jesus. Mais tous les regards sont désormais orientés vers le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui rendra aujourd’hui sa décision sur la suspension pour deux ans de City des compétitions européennes, infligée en février par l’UEFA pour infraction aux règles du fair-play financier. Si la sanction venait à être confirmée, ce serait un coup dur pour City et son mécène émirati, accusé d’avoir contourné les règles du fair-play financier entre 2012 et 2016, et d’avoir menti à

l’UEFA. L’instance européenne, qui a également infligé à City une amende de 32 millions d’euros, reproche au club anglais d’avoir surévalué des contrats signés avec des sponsors liés au groupe Abou Dhabi United, également détenu par le propriétaire de City, cheikh Mansour. Une suspension des Coupes d’Europe pendant deux ans pourrait contraindre certaines stars de l’effectif, comme Kevin de Bruyne ou Raheem Sterling, à s’exiler. L’entraîneur des Citizens, Pep Guardiola, ne possède, lui, plus qu’un an de contrat et il est peu probable de le voir étendre son bail en cas de décision défavorable.

Dix jours après un premier avertissement sur le terrain de West Ham (défaite 3-2), l’actuel 3e du classement, Chelsea, s’est de nouveau incliné à Sheffield United (3-0), l’équipe surprise de cette saison. Un échec désastreux à plusieurs titres : il permet à Leicester (59 points, un de moins que Chelsea) et Manchester United (58 points) d’avoir l’occasion de passer devant au classement. À trois journées de la fin, Chelsea ne pourra se qualifier pour la prochaine édition de la C1 qu’en remportant ses trois dernières rencontres et en comptant sur la confrontation directe entre ses deux rivaux lors de la dernière journée. Avec encore un match simple (réception de la lanterne rouge Norwich) et deux matches compliqués (à Liverpool et devant Wolverhampton), Frank Lampard a du souci à se faire. Car au-delà du résultat, c’est bien la façon dont Chelsea s’est incliné qui interpelle. Menés (2-0) dès la demi-heure de jeu – David McGoldrick 18e et Oliver McBurnie 33e –, en raison d’un secteur défensif encroûté (Zouma, Christensen et Jorginho, en l’absence de Kanté), les Blues ne se sont créé leurs premières occasions qu’à 25 minutes de la fin, après l’entrée en jeu d’Olivier Giroud. Sheffield a même creusé le score en fin de match, doublé de McGoldrick (77e, 3-0).

Déjà champions et déjà éliminés de la Cup et de la C1, les Reds ont enregistré leur premier insuccès en championnat à Anfield depuis janvier 2019. « Nous avons laissé la porte ouverte, nous aurions dû la fermer », a déclaré Jurgen Klopp à l’issue de la rencontre. « On aurait pu marquer 2, 3 ou 4 buts supplémentaires au moins », a également insisté l’entraîneur allemand, par ailleurs mécontent de l’arbitrage, trop indulgent selon lui. D’abord très dominateur, Liverpool a ouvert le score en 1re période (Andrew Robertson, 34e), avant d’être rejoint au milieu de la seconde (Jay Rodriguez, 69e).

Samedi en début d’après-midi, des matches cruciaux pour le maintien ont permis à Watford et à West Ham de reprendre un peu d’air, vainqueurs respectivement de Newcastle (2-1) et de Norwich (4-0). Le doublé sur penalty de Troy Deeney permet aux Hornets de Watford de reprendre six points d’avance sur le premier relégable, Bournemouth, qui compte un match de moins. Marge identique pour West Ham, grâce au quadruplé de son attaquant trentenaire Michail Antonio. Norwich redescend en Championship (D2) après une saison parmi l’élite. C’est la cinquième fois que le club du Norfolk descend de la Premier League, un record. La formation de Daniel Farke a perdu ses sept matches disputés depuis la reprise à la mi-juin. Le début de saison avait pourtant été plutôt encourageant au mois de septembre 2019, Norwich ayant même battu le champion en titre Manchester City (3-2), qui ne s’est jamais remis de cette première défaite dans la course au titre.

Cette 35e journée – où est respectée une minute de silence avant chaque match à la mémoire de l’ancien champion du monde 1966 Jack Charlton – se poursuivait hier dans la nuit et se clôturera cette nuit, avec notamment le déplacement de Leicester à Bournemouth et la réception de Southampton par Manchester United.

Source : AFP


Victorieux à Brighton (5-0), Manchester City a assuré sportivement sa qualification pour la prochaine C1, alors que les Blues de Chelsea ont concédé une défaite inquiétante à Sheffield United (3-0), samedi lors de la 35e journée de Premier League.

Encore en lice en FA Cup et en Ligue des champions (C1), Manchester City, dauphin de Liverpool, a assuré sa qualification sportive...

commentaires (0)

Commentaires (0)